L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Fac-similé] Lettre de Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
État du Belondor



Nombre de messages : 1177
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: [Fac-similé] Lettre de Mission   Jeu 22 Oct - 9:27

LETTRE DE MISSION À DESTINATION DU MINISTRE DE L'ÉCHIQUIER & DE LA SÛRETÉ DANS LE CADRE DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DES INFRASTRUCTURES, DES TRANSPORTS ET DE L'ÉCONOMIE NATIONALE DE L'EMPIRE a écrit:







TRÈS SAINT EMPIRE DU BELONDOR

PALAIS IMPERIAL CERONINE II



_______________________
Sa Majesté l'Empereur






LETTRE DE MISSION À DESTINATION DU MINISTRE DE L'ÉCHIQUIER & DE LA SÛRETÉ DANS LE CADRE DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DES INFRASTRUCTURES, DES TRANSPORTS ET DE L'ÉCONOMIE NATIONALE DE L'EMPIRE




DE Sa Grandissime Majesté Impériale et Royale NABELNINE IER le César Democrator Empereur des Belondaures,

AU Ministre de l'Échiquier & de la Sûreté le Duc Etzel Ito de Varsalance,

EXCELLENCE, Ministre,

Lors du Conseil de l'Empire numéro VI du 16 Izaleninel dernier, je vous avais fais part de mon intention déterminée de voir l'Empire sortir définitivement du XXVIIème siècle pour rentrer pleinement dans l'ère industrielle qui est la nôtre au XXVIIIème siècle. Il s'agissait notamment de moderniser nos infrastructures et nos transports, de rénover les plus grands centres urbains de l'Empire afin de les rendre modernes, sûrs et sains, et de favoriser de toutes les façons possibles le développement économique de l'Empire qui s'il est certain aujourd'hui n'est pas assez important à mon goût et à celui de nombre de citoyens belondaures.

De nombreuses mesures ont déjà été prises afin d'enclencher ce mouvement majeur de modernisation de l'Empire et de rénovation de notre Nation par trop délaissée par les différents régimes qui se sont succédés depuis feu l'Empereur Amezzianel Ier. C'est dans ce sens que vont vos deux lettres de service à destination de la Direction au développement et à la modernisation des Infrastructures & des Transports datée du 18 Sibenine 2711 (cette même direction ayant été instituée pour la tâche précise de la modernisation) et à destination de la Banque des Belondaures datée du 17 Sibenine 2711. C'est aussi le sens de l'arrêté d'application portant création du Trésor Public du Ministère de l'Échiquier datée du 17 Izaleninel 2711. Il y en a tant d'autres que je ne pourrai tous les citer.

Désormais, il me revient d'éclaircir les mesures que vous devrez prendre, notamment en hiérarchisant les priorités, soit en passant par la voie réglementaire via l'arrêté, soit par la voie interprétative via les circulaires et directives.

Concernant la modernisation de notre réseau de routes terrestres et des infrastructures qui lui sont accolées, j'ai défini l'objectif de 25 000 kilomètres de routes impériales pavées et en bon état, ainsi que la constitution d'un réseau de 2 500 relais et services de diligences. A ces chiffres, je souhaite que nous rajoutions à ceci un immense réseau de 25 000 relais d'estafettes impériales (constitués chacun de dix chevaux et une auberge pour se restaurer avec un gérant, un cuisinier et un coursier) qui devront longer les routes impériales dont la rénovation est prioritaires et que voici :

  • Elbêröhnit - Ecosient ;
  • Elbêröhnit - Cancraces ;
  • Elbêröhnit - Veledris ;
  • Elbêröhnit - Hams-Berg - Rex Civit ;
  • Elbêröhnit - Origodes - Braserel ;
  • Elbêröhnit - Izaleninelit - Braserel ;
  • Braserel - Minelit - Beneline ;
  • Varsalance - Saleça - Selenese - Ferelit - Varsalance ;
  • Izaleninelit - Origodes - Hams-Berg ;
  • Izaleninelit - Ecosient - Cancraces - Veledris - Rex Civit.

Si l'ensemble des travaux concernant la rénovation et le pavement de 25 000 kilomètres de routes impériales doit être mené à terme d'ici 2717, il n'est pas question de prendre autant de temps pour ces routes prioritaires représentant moins de 3 500 kilomètres. D'ici un an et demi au plus tard, elles devront être terminées.

Concernant la modernisation de notre réseau fluvial et portuaire et des infrastructures qui lui sont accolées, j'ai défini l'objectif du creusement d'un canal reliant la Grulée à l'Avanle à la sortie d'Elbêröhnit et à l'entrée d'Ecosient d'ici cinq ans et la rénovation de trois grands ports maritimes que sont Ecosient, Varsalance et Beneline. A ces objectifs, sûrement faudra-t-il ajouter la rénovation de deux grands ports fluviaux sur la Grulée et le Disueluve que sont évidemment Elbêröhnit et Cancraces, ainsi que la rénovation des ports maritimes de seconde zone que sont Port-Ouest, La Roche-au-Bois, Les Havres et Victones. Les fleuves et rivières de la Grulée, du Disueluve, de l'Avale, du Silibien, du Lande, de la Pléière et de la Morne devront être rendus navigables d'ici cinq ans d'amont en aval. Rendre navigables les autres cours d'eau sera secondaire et devra être fait selon les disponibilités financières. Un canal devra être creusé entre l'Avanle et le Disueluve et entre le Silibien et la Grulée. Tout ceci devra être terminé dans les cinq ans et sans retard accepté.

Pour ce qui est de la modernisation de notre réseau de chemins de fer et des infrastructures qui lui sont accolées, j'ai défini l'objectif de construction de 10 000 kilomètres de voies ferrées et la modernisation des 3 500 kilomètres actuels ainsi que de la constitution ou rénovation de 15 grandes gares modernes dans les préfectures de l'Empire. Les lignes de chemins de fer à constituer en priorité seront celles peu ou prou parallèles (car pour les besoins de l'aménagement territorial ou des besoins militaires, les voies ferrées devront passer par des villes quelque peu écartées du tracé rectiligne ou celles où sont cantonnées des légions) aux routes impériales terrestres prioritaires. Cette modernisation devra être l'œuvre des compagnies privées. Nous disposons aujourd'hui de neuf compagnies ferroviaires privées, à savoir la Compagnie de la Capitale, le Réseau Ecosient-Cancraces, la Compagnie Impériale d'Ardanie, la Société Ferroviaire d'Origodes, la Société de Chemin de Fer du Nord, la Compagnie d'Eslagne des Trains, la Société Nationale du Train, Veledris-Minasirit, Compagnie Privée du Réseau Elbêröhnit-Cancraces. Il faudra continuer de leur octroyer une concession. Mais plutôt que de ne le leur octroyer que pour 33 ans comme le statut de 2708 l'impose, il s'agira désormais de leur déléguer pour 99 ans les concessions de manière à ce qu'elles investissent beaucoup plus - 3 000 kilomètres de plus depuis 4 ans c'est trop peu - et qu'elles parviennent à obtenir un retour sur investissement à terme.

Pour tout cela, en terme de voies ferrées, de routes terrestres ou fluviales, il ne faudra pas hésiter à creuser la roche et à édifier des tunnels montagneux et souterrains afin d'optimiser la rapidité de nos communications.

Par ailleurs, en complément, je compte vous informer de ma volonté de développer le télégraphe électrique au sein de l'Empire, et de commencer par relier chacune des préfectures à la Capitale (en passant lorsque c'est nécessaire par d'autres préfectures). Dans les cinq ans, je souhaite qu'il soit développé 800 agences de télégraphe électrique au sein des 800 villes les plus importantes du Belondor : hormis les préfectures, les villes de cantonnement des légions, les ports majeurs, les villes au plus important potentiel économique devront en être dotées.

Il sera aussi nécessaire de rénover nos grands centres urbains. Les quinze préfectures devront subir d'importants travaux de façon à ce qu'elles disposent d'un système d'égouts modernes, de nouvelles avenues bien plus larges que les ruelles actuelles, pavées et disposant de trottoirs pour les piétons, de logements plus spacieux, modernes et salubres, de l'éclairage au gaz. La Capitale devra faire l'objet de nos préoccupations principales en la matière : je souhaite en faire la Ville-Lumière, la Capitale des capitales, le Phare de la Civilisation, la vitrine de notre modernisation et de notre prospérité retrouvée.

De plus, je compte développer notre puissance agricole et assurer notre autosuffisance alimentaire en engageant une grande campagne d'assainissement des terres incultes et maraîchères de manière à les rendre propre à l'agriculture.

Croyant par ailleurs en la pédagogie de l'exemple, je prône l'abaissement des taux d'intérêt et des taux d'escompte de la Banque des Belondaures en montrant l'exemple de manière à favoriser les investissement, notre développement et notre modernisation économique notamment en ce qui concerne l'agriculture et l'industrie. Cependant, cela ne suffira pas, il faut donc parallèlement engager une véritable révolution du crédit bancaire. Il faut que les capitaux qui s'étaient accumulés au cours des années précédentes s'emploient de nouveau sans tarder. Je souhaite instaurer un suffrage universel des capitaux, l'objectif étant d'orienter l'épargne des particuliers vers les investissements industriels, agricoles, urbains et infrastructurels. Mon objectif est de financer les dépenses d'investissement par des emprunts publics et par le privé et non par de nouveaux impôts qui risqueraient de briser notre expansion tout en faisant souffrir les Belondaures. Cet endettement concrétisé par le Budget prévu en 2712 favorisera le développement qui accroîtra à son tour les revenus et permettra donc un remboursement de la dette, au final. Le déficit budgétaire, vous l'avez bien compris, comme 226 des députés, ne sera qu'un mal provisoire dont doivent sortir de grands bienfaits.

Enfin, pour quantifier tout le progrès que j'attends de ces mesures que j'ai décidé, je souhaite que l'on mette en place un organisme capable de comptabiliser le progrès de notre Nation et l'expansion de la richesse accumulée.

Vous l'aurez compris, l'ambition affichée est grande. Mais notre Nation ne l'est pas moins. Il est donc de notre devoir d'être à la hauteur de la grandeur du Belondor.


Soyez assuré de mon plus sincère dévouement à l'Empire et aux Belondaures,



Fait à Elbêröhnit, le Giondine 3 Kalamanine 2712.





Sa Grandissime Majesté Impériale et Royale le César Democrator Nabelnine Premier, Empereur des Belondaures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fac-similé] Lettre de Mission
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Mission Spéciale #10
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Archichancellerie d'Empire-
Sauter vers: