L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lettre de mission au Ministre chargé de la planification

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etzel de Varsalance
Parti impérial démocrate


Nombre de messages : 947
Age : 39
Localisation : Elbêröhnit / Varsalance
Date d'inscription : 20/02/2008

Notoriété
Tendance politique: Démocrate-impérialiste

MessageSujet: Lettre de mission au Ministre chargé de la planification   Dim 17 Avr - 3:07



TRÈS SAINT
EMPIRE DU BELONDOR

PALAIS IMPERIAL CERONINE II


_______________________
Sa Majesté l'Empereur


LETTRE DE MISSION À DESTINATION DU MINISTRE DE L'ÉCHIQUIER ÉCONOMIQUE, DE LA PLANIFICATION AGRICOLE ET INDUSTRIELLE ET DU DÉVELOPPEMENT PLANIFIÉ DANS LE CADRE DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA MODERNISATION DES INFRASTRUCTURES, DES TRANSPORTS ET DE L'ÉCONOMIE NATIONALE



DE Sa Majesté Impériale et Royale NABELNINE II, au nom de la République, Empereur des Belondaures,

AU Ministre de l'Échiquier économique, de la Planification agricole et industrielle et du Développement planifié, Henri-Maxime de Porhoët,

EXCELLENCE, Ministre,

Lors de l'année 2711, Feu Sa Majesté Impériale et Royale Nabelnine Ier avait entreprise de « moderniser nos infrastructures et nos transports, de rénover les plus grands centres urbains de l'Empire afin de les rendre modernes, sûrs et sains, et de favoriser de toutes les façons possibles le développement économique de l'Empire qui s'il [était] certain (...) n'[était] pas assez important à [son] goût et à celui de nombre de citoyens belondaures. »

La plupart des travaux de modernisation et de développement ont déjà été entrepris et sur les vingt-sept milliards [27 000 000 000] de Sesterces Belondaures qui devaient être dépensés entre la fin d'année 2711 et la mi-2713, déjà seize milliards deux cents millions [16 200 000 000] l'ont été. Cependant, les mois de Nabelnine et Maxenine, à cause des évènements que nous connaissons, nous ont mis en retard de près de trois milliards [3 000 000 000] de Sesterces Belondaures quant au plan d'investissement. Dès lors, il convient de rattraper ce contretemps. Mais, mon ambition va plus loin et le plan sur six années fixé il y a un an et demi pour la période 2012 – 2017 doit être plus ambitieux encore. Ainsi, je compte engager un plan quinquennal de 2013 à 2017. Ainsi, je vais vous éclairer sur les mesures que vous aurez à prendre.

Concernant la modernisation de notre réseau de routes terrestres et des infrastructures, les objectifs définis il y a un an et demi doivent être poursuivis. Néanmoins, je souhaite que dix mille [10 000] kilomètres de routes impériales soient pavées et en bon état, passant ainsi à l'objectif total de trente-cinq mille [35 000]. Ainsi, le réseau de relais et services de diligences que nous souhaitons constituer doit passer d'un objectif de deux mille cinq cents [2 500] à trois mille cinq cents [3 500] et le réseau de relais d'estafettes impériales dans sa constitution prévue par la première lettre de mission de vingt cinq mille [25 000] à trente-cinq mille [35 000].

Concernant la modernisation de notre réseau fluvial et portuaire et des infrastructures qui lui sont accolées, les objectifs ne varient pas non plus, si ce n'est qu'à la rénovation de trois grands ports maritimes que sont Ecosient, Varsalance et Beneline, a été accolé la construction de nouveaux ports militaires et chantiers navals par un arrêté ministériel du Ministère de la Couronne. Cela mis à part, les objectifs restent les mêmes.

Pour ce qui est de la modernisation de notre réseau de chemins de fer et des infrastructures qui lui sont accolées, nous avons déjà quatre mille cinq cents [4 500] kilomètres de construits ou rénovés. L'objectif fixé il y a un an et demi était de réaliser dix mille [10 000] kilomètres de voies ferrées d'ici fin 2017. Désormais, le nouvel objectif est d'en avoir non pas douze mille [12 000], non pas quinze mille [15 000], mais vingt mille [20 000] kilomètres. Je souhaite aussi que les neuf compagnies ferroviaires privées, à savoir la Compagnie de la Capitale, le Réseau Ecosient-Cancraces, la Compagnie Impériale d'Ardanie, la Société Ferroviaire d'Origodes, la Société de Chemin de Fer du Nord, la Compagnie d'Eslagne des Trains, la Société Nationale du Train, Veledris-Minasirit, Compagnie Privée du Réseau Elbêröhnit-Cancraces, soient forcées à fusionner afin de favoriser l'efficience du développement et de la constitution du réseau ferroviaire. L'optimum serait de n'avoir que trois compagnies auxquelles nous appliquerons les mêmes critères de concession prévus dans la précédente lettre de mission.

Dans la précédente lettre de mission, l'Empereur avait ordonné le développement du télégraphe électrique en commençant par relier chacune des préfectures à la Capitale en passant lorsque c'était nécessaire par d'autres préfectures. Pour 2017, il voulait qu'il en soit de même aussi pour les huit cents [800] points névralgiques de la Métropole. Je souhaite que d'ici la fin 2017, ce soient plus de deux mille [2 000] préfectures, villes, ports et camps militaires qui soient reliés par le télégraphe électrique, le télégraphe optique ayant vécu.

L'effort de rénovation urbaine prôné par l'ancienne lettre de mission devra être poursuivi et accéléré, en l'étendant aux cent [100] plus grandes villes du pays.

De même l'effort de modernisation agricole voulu et exprimé dans la dernière lettre de mission doit être poursuivi. Et il faudra aller encore plus loin, l'objectif étant d'augmenter la productivité, toujours. Par ailleurs, il faudra réfléchir a de nouveaux moyens d'alléger le poids de notre dette publique qui va se gonfler de plus de seize milliards [16 000 000 000] de Sesterces Belondaures, rien que par l'engagement de cette nouvelle lettre de mission, le montant total de l'investissement depuis 2711 passant de vingt-sept milliards [27 000 000 000] à trente-quatre milliards [34 000 000 000] de Sesterces Belondaures. L'ancienne stratégie de financement que Feu Sa Majesté avait engagé dans l'ancienne lettre de mission semble avoir désormais atteint ses limites...

Le Belondor se doit être ambitieux et de rattraper son retard industriel sur la Grande-Albion. C'est l'unique manière pour rester grands et puissants. Le Belondor ne doit pas faillir et nous ne pourrons lutter à armes égales que par le biais de cette puissance.


Soyez assuré de mon plus sincère dévouement à la République et aux Belondaures,



Fait à Elbêröhnit, le Diisdine 20 Antonine 2713.




Au nom de la République, l'Empereur des Belondaures, Nabelnine II.

_________________
SON EXCELLENCE LE DUC D'EMPIRE ETZEL ITO DE VARSALANCE
Second Duc de Varsalance
Archichancelier d'Empire
Sénateur
Conseiller d'État
Sous-Préfet de l'Agglomération de Varsalance
Maire de Varsalance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lettre de mission au Ministre chargé de la planification
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au premier ministre Justin Trudeau
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Lettre ouverte au Président de la République, au Premier Ministre et ...
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE
» Le president Preval repond au ministre demissionaire Elie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Grand-Électorat de l'Empire :: Bureau d'Information-
Sauter vers: