L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Plébiscite d'approbation du projet de Constitution : pourquoi le oui doit l’emporter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etzel de Varsalance
Parti impérial démocrate


Nombre de messages : 947
Age : 39
Localisation : Elbêröhnit / Varsalance
Date d'inscription : 20/02/2008

Notoriété
Tendance politique: Démocrate-impérialiste

MessageSujet: Plébiscite d'approbation du projet de Constitution : pourquoi le oui doit l’emporter.   Mer 23 Mai - 12:12

Plébiscite d'approbation du projet de Constitution : pourquoi le oui doit l’emporter.


Le plébiscite d'approbation du projet de Constitution de la République impériale du Belondor se déroulera les Belondine et Diisdine 39 et 40 Izaleninel prochains de 8 heures à 20 heures à travers le pays.





C’est par une session d’étude du 21 Izaleninel que le projet de Constitution a été soumis au Conseil d’Etat, sous la nouvelle présidence de Sa Majesté l’Empereur Nabelnine II. L’Allée Royale a été le théâtre des premières querelles d’importance depuis de nombreuses années ; mais si les débats ont été particulièrement difficiles entre les différentes forces politiques en présence, aucune intervention n’a permis de dégager un consensus assez large pour modifier le contenu du texte – long de 7 titres et de 54 articles –, ambitieux et complet.


L’équilibre et la protection des pouvoirs

L’administration de l’Empire, désormais centralisée dans plusieurs ailes et bâtiments annexes du Palais Ceronine II, et l’ensemble des institutions du Belondor vivent sous l’empire de l’Acte additionnel fixant la Constitution de l’Empire. Pourtant, ce texte ne correspond plus à la situation politique et sociale du pays et nécessite une profonde réorganisation.

Le préambule et ses 5 articles ne fait pas ombrage de la volonté de Sa Majesté Nabelnine II qui présente la Constitution au vote des Belondaures dans « l'espoir qu'ils l'approuvent afin que l'esprit de la Grande Révolution et ses progrès, ainsi que [son] identité fondée sur l'honneur, la sagesse et la gloire, de même que [ses] valeurs de liberté, d'égalité, de démocratie, de souveraineté, de justice et de vertu soient à jamais conservées et défendues. » La souveraineté nationale, appartenant exclusivement au Peuple, est exercée par l’Empereur par voie de plébiscite et d’élection.
Ainsi, outre la dignité impériale, la personne de l’Empereur, les Grandes Dignités de l’Empire, le Peuple bénéficie désormais de la possibilité d’approuver ou de rejeter la politique de ses dirigeants. De fait, il constitue lui-même un pouvoir étatique capable d’intervenir au plus haut degré et d’agir dans l’intérêt général et pour le commun profit.

Le Sénat voit logiquement son importance croitre, au même titre que la justice, officiellement reconnue comme indépendante du pouvoir. L’intérêt est de limiter l’arbitraire du souverain et d’offrir au Peuple les garanties suffisantes d’une justice équitable et d’une politique exercée et rendu au nom et pour le compte de l’ensemble des citoyens de la République. La promulgation obligatoire dans la presse des rapports rendus par le Conseil d’Etat et la Cour des Comptes renforcent la transparence, l’équilibre et la protection des pouvoirs en place.


L’assurance de plus de démocratie

Véritable marche en avant pour plus de démocratie, les électeurs de la République sont appelés à voter au suffrage universel, tant pour les hommes que pour les femmes, suivant les instructions du Code Nabelnine. Désormais, et déjà pour le plébiscite des Belondine et Diisdine 39 et 40 Izaleninel prochains, le Sénat, les conseils municipaux et départements seront soumis au suffrage universel des Belondaures. Défendu par les conseillers d’Etat proches du républicanisme ainsi que par Leurs Excellences Etzel Ito de Varsalance, Archichancelier d’Empire et Henri-Maxime de Porhoët, Gouverneur de la Banque nationale du Belondor, le suffrage universel doit permettre à chaque citoyen de la République d’assurer son droit de représentation et de le placer directement dans la vie politique de notre Nation.

Assurément, ce plébiscite d’approbation du projet de Constitution est une véritable opportunité pour le Peuple de prouver son intérêt pour les affaires de l’Etat et de donner tort aux conservateurs, proches du monarchisme, quant à la capacité des citoyens du Belondor à répondre présent lorsque leur avis est sollicité.
Ainsi, le oui doit l’emporter pour graver dans le marbre l’acquisition de droits nouveaux, la garantie du respect des pouvoirs et de l’indépendance de la justice ainsi que pour conférer au Belondor son statut de phare du micromonde. Cette occasion de répondre positivement au projet constitutionnel prouvera une fois encore que le Peuple du Belondor est le plus éclairé et le plus disposé à agir pour assurer la paix micromondiale et l’avancée des peuples dans la civilisation.


Victor Devreil.

_________________
SON EXCELLENCE LE DUC D'EMPIRE ETZEL ITO DE VARSALANCE
Second Duc de Varsalance
Archichancelier d'Empire
Sénateur
Conseiller d'État
Sous-Préfet de l'Agglomération de Varsalance
Maire de Varsalance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plébiscite d'approbation du projet de Constitution : pourquoi le oui doit l’emporter.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Constitution 1987: Réceptacle et promotrice du projet nation
» Mirlande Manigat est contre l'Amendement de la Constitution
» Plus sur le projet d’usine d’assemblage de téléphones
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» projet de diorama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Le Patriote-
Sauter vers: