L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

 

 Programme de l'Union Impériale et Populaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Vicomte de Razard

Vicomte de Razard

Nombre de messages : 257
Age : 47
Date d'inscription : 09/04/2007

Notoriété
Tendance politique: Aucune

Programme de l'Union Impériale et Populaire Empty
MessageSujet: Programme de l'Union Impériale et Populaire   Programme de l'Union Impériale et Populaire EmptyDim 15 Avr - 1:55

Politique économique


- Salaires élevés, et salaires minimaux élevés (d'où une politique du Sesterce Belondaure fort) et passage du SMBG à 2000 SB.
- Retraites élevés et protection sociale importante, tempérée par une politique dite du "workfare" afin d’atteindre le plein-emploi par une politique d’encouragement et d’incitation au travail de tous, car l’activité des uns crée le travail des autres.
- Système de retraite obligatoire et universel, monopolisé par l'Etat, sur le système de la capitalisation publique de fonds de pension.
- Imposition peu nombreuse avec seulement 4 impôts : impôt sur le revenu (progressif), la fortune, les sociétés et la contribution sociales généralisée pour que tous paient un impôt (pas seulement les salariés) et pour financer notre sécurité sociale.
- Monopoles d'Etat dans les secteur de l'énergie, de l'eau, des télécommunications, des postes, des trains et des transports en commun.
- Compagnies publiques existantes dans le pharmaceutique, l'armement et le BTP pour assurer l'indépendance de la nation.
- Protectionnisme fort (une taxe d'environ 30% de l'achat du produit).
- Monnaie forte.
- Taux d'intérêts pour l'emprunt peu élevés.
- Faire de l’intelligence économique et de l’actionnariat populaire dans des grandes entreprises mondiales des éléments clés de notre stratégie.
- Agir en faveur de l’harmonisation fiscale et sociale.
- Permettre à chacun de partir à 60 ans à la retraite après 40 ou 38 ans d'annuités après négociations avec les partenaires sociaux.
- Passer au 38 heures par semaine au lieu de 40 heures actuellement.
- Créer un contrat de travail unique à durée indéterminée donnant plus de souplesse aux entreprises et plus de sécurité aux salariés.
- Création d’un véritable service public de l’emploi.
- Limiter les allégements de charges lorsque les entreprises qui en bénéficient ont des profits excessifs par rapport aux augmentations de salaires consenties aux salariés.
- Créer un impôt sur les sociétés à taux réduit au profit des entreprises de moins de 50 salariés.
- Développer la filière agricole par un système de subventions.
- Assurer l'égalité entre les travailleurs belondaures et les travailleurs étrangers au niveau salarial, social et des retraites.


Politique de Défense


- Conserver une force de dissuasion nucléaire autonome.
- Améliorer nos capacités d’anticipation et d’analyse des crises et des menaces.
- Augmenter nos moyens de projection de troupes à l’étranger.
- Mettre en place une vraie protection du territoire et des populations civiles en cas d’attaques terroristes ou de catastrophes écologiques ou industrielles.
- Développer une force de frappe constituée de missiles de croisière.
- Maintenir notre effort de défense au moins au niveau actuel.
- Mieux maîtriser les programmes d’équipement.
- Réviser plus régulièrement nos analyses stratégiques.
- Etre ferme sur l’objectif de non-prolifération nucléaire qui est une nécessité absolue pour la sécurité du Micromonde.
- Instaurer la professionnalisation de l’Armée impériale en rendant le service militaire volontaire et en le réduisant à 3mois.


Institutions


- Empereur comme le vrai Chef d’Etat et de la politique étrangère.
- Politique étrangère : domaine réservé de l’Empereur.
- Démocratie semi-parlementaire.
- Premier consul nommé par l’Empereur et révocable par celui-ci.
- Veto de l’Empereur sur toutes les lois.
- Nominations des juges de la Cour Impériale de Justice avec accord du Sénat, tout comme pour les haut-fonctionnaires.
- Nomination des Chevaliers par l’Empereur et révocable par celui-ci sans condition de confession ou de noblesse, ou alors radicalement la suppression de celle-ci.
- Référendum à l’initiative de l’Empereur.
- Dissolution du Sénat à son initiative avec consultation préalable du Premier consul.
- Traités ratifiés par décrets impériaux.
- Parlement a le pouvoir de proposer une modification constitutionnelle.
- Parlement peut saisir la Cour Impériale de Justice pour un arbitrage entre l’Empereur et lui ou pour juger de la constitutionnalité d’une loi.
- Création d’une Cour des Comptes composée de membres du Parlement afin de contrôler les dépenses publiques de l’Etat et de faire un audit de l’Etat de l’Empire, à chaque fin de législature.
- Motion de censure du Sénat pour renverser le Gouvernement, sans que l’Empereur ne puisse s’y opposer, avec les 2/3 des voix des parlementaires.
- Abandon du droit de veto de la Chambre des Chevaliers sur les lois et institution d’une Commission d’arbitrage parlementaire lorsque les sénateurs et les Chevaliers ne tombent pas d’accord sur une première version de la loi causant le désaccord, ou alors radicalement la suppression de celle-ci.
- Incompatibilité des fonctions de Consul et de sénateur ; interdiction du cumul des mandat de Chevalier et de sénateur.
- Empire de religion officielle syiste, qui permet d’accéder aux postes gouvernementaux.
- Suppression des Vice-royautés.
- Élection des sénateurs au suffrage majoritaire par circonscription.
- Permettre aux citoyens de saisir la Cour Impériale de Justice par la voie de l’exception.
- Réformer la procédure de discussion budgétaire afin d’assainir les finances publiques, le Consul des Affaires Economique et Financières défendant seul le budget, les Consuls étant évalués selon leurs résultats et non pas selon leur capacité à augmenter les moyens de leur Consulat.
- Déterminer, dans une loi organique, les grands blocs de compétences des cités que devront respecter les lois ordinaires de compétences ultérieures, pour leur donner plus de stabilité.
- Clarifier et simplifier les compétences des cités.
- Donner une véritable autonomie aux cités pour l’exercice des compétences qui leur sont confiées.
- Revaloriser le statut des maires et des élus des petites communes rurales.


Fonctionnement de l’Etat


- Adapter les horaires d’ouverture des services publics aux besoins des citoyens, en particulier des femmes.
- Garantir l’équipement de tout le territoire en moyens modernes de communication (infrastructures, Internet haut débit et, demain, très haut débit, téléphonie mobile…).
- Instaurer la rémunération au mérite des agents publics.


Politique de sécurité


- Mener une véritable politique de sécurité.
- Poursuivre l’effort de sécurité publique dans les territoires ruraux.
- Lutter contre la récidive en instituant des peines planchers pour les multirécidivistes.
- Faire respecter la primauté syiste dans les services publics.


Politique judiciaire


- Revaloriser le statut des magistrats, c’est-à-dire réévaluer leurs traitements et augmenter les moyens mis à leur disposition pour exercer leurs fonctions.
- Ouvrir le droit de saisine de la CJI aux justiciables qui estiment avoir été victimes de la négligence ou de la faute d’un magistrat.
- Prévoir la saisine systématique de la CJI en cas de condamnation de l’Etat pour mauvais fonctionnement de la justice.
- Renforcer la présomption d’innocence en adoptant un code de déontologie des médias dont le respect sera assuré par une autorité administrative indépendante.
- Améliorer la condition carcérale (poursuivre la construction de nouvelles prisons ; encellulement individuel ; tarif unique de cantines ; régime des fouilles ; liens avec les familles ; prise en charge psychologique et psychiatrique…).
- Réunir dans une loi pénitentiaire les droits et les devoirs des détenus.


Politique d’immigration


- Instituer une politique d’immigration voulue.
- Adapter les flux annuels d’immigration aux besoins et aux capacités d’accueil du Belondor, en fixant des plafonds en fonction des différentes voies d’entrée (immigration économique, asile, regroupement familial…).
- Instituer les conditions de revenu et de logement pour le regroupement familial, afin que vivre au Belondor soit un projet fondé sur le travail, pas sur le bénéfice de prestations sociales.
- Attirer les meilleurs étudiants en fonction des besoins de notre économie et de ceux des pays d’origine.
- Signer des traités de co-développement et d’immigration concertée avec les pays sources d’immigration.
- Instituer les obligations de connaissance du belondaure et de respect des valeurs belondaures pour le regroupement familial et l’accès à la nationalité belondaure.
- Agir spécialement auprès des femmes et leur faire connaître leurs droits, les aider à acquérir le belondaure, leur donner une formation professionnelle.
- Pour les étrangers installés depuis longtemps chez nous et qui respectent nos lois et nos principes, créer une carte permanente de séjour.
- Créer un test d’obtention pour la nationalité belondaure.


Politique étrangère


En matière d’aide au développement, accorder notre soutien aux pays en détresse et demander en échange une ouverture démocratique et une plus grande lutte contre la corruption.
- Lutter contre la politique des blocs opposants les Monarchies aux Républiques et nous allier aux grandes nations composant ces blocs.
- Défendre la démocratie dans le Micromonde et ses valeurs.
- Engager une politique de modernisation des équipement de l’armée en même temps que sa meilleure préparation et sa professionnalisation ; entraînant de fait une réorganisation de la diminution des effectifs totaux à 1 000 000 d'hommes, soit 1 350 000 hommes à démobiliser.


Politique territoriale


- Reconstruire l’Ardanie et l’Eslagne.
- Développer, à l’aides de fonds publics qui aideront réellement, nos colonies.
- Engager une politique d’intégration par l’assimilation des colonies et des territoires nouvellement reconquis.
- Accorder un statut particulier à nos colonies par une constitution qui leur est propre.
- Intégrer l’Eslagne et l’Ardanie à la métropole et démilitariser les zones.
- Installer l’Etat durablement en Eslagne et en Ardanie ; en accompagnant cette politique d’une défascisation et de décommunisation.
- Développer notre réseau autoroutier.
- Adopter une loi organique définissant les critères de compétences des cités et leur possibilités de financement.


Politique éducative


- Prévoir des règlements scolaires et disciplinaires plus rigoureux dans les établissements scolaires et assurer la solennité de leur adoption.
- Adapter la scolarité aux besoins de chaque enfant au collège, par l’individualisation des parcours.
- Organiser des études dirigées dans tous les établissements après 16h30 pour les familles qui le souhaitent.
- Permettre aux parents de choisir l’établissement scolaire de leurs enfants.
- Garantir le droit de tout enfant handicapé à être accueilli dans une école de droit commun.
- Faire de l’école le levier de la démocratisation culturelle par une éducation culturelle et artistique plus soutenue, plus exigeante et par la réaffirmation de la dimension culturelle des enseignements fondamentaux (lettres, histoire, philosophie, sciences…).
- Faire un véritable enseignement patriotique dans les établissements scolaires impliquant le salut au drapeau tous les matins et le salut impérial devant le buste de l’Empereur – qui devra être obligatoire dans chaque classe – aussi.
- Instituer la prière tous les matins et enseigner la morale religieuse syiste.
- Augmenter le budget de l’enseignement.
- Centraliser toutes les universités en deux ou trois universités multiorientatives.
- Rendre obligatoire l’inscription de tous les Belondaures aux Bibliothèques impériales.


Politique culturelle et sportive


- Création d'un Pôle sport centralisant toutes les fédérations sportives, dont le dirigeant serait nommé par le Consul en charge des sports.
- Fermeture du Belondor aux autres religions qui ne sont pas présentes sur notre territoire afin d’éviter tout bouleversement sociologique et culturel qui peut mener à une fracture dans la cohésion nationale et aux conflits.
- Développer des politiques de coopération culturelle avec des autres nations.
- Créer un livret d’épargne civique permettant de cumuler certains avantages au titre de l’engagement dans des activités bénévoles.
- Prendre en compte et valoriser le bénévolat dans les parcours scolaires et universitaires et pour la validation des acquis de l’expérience.
- Prendre en compte le bénévolat pour l’accès aux grandes écoles de l’Etat et la réussite des parcours universitaires.
- Organiser une grande compétition internationale.
- Aider les démarches visant à promouvoir la culture belondaure à l’étranger ; et tenter de créer des Maisons du Belondor à l’étranger.
- Inciter les entreprises à encourager la pratique sportive de leurs salariés (par exemple, par le biais d’un ticket- sport) et pour cela engager une concertation avec les partenaires sociaux.
- Rapprocher le milieu du sport de celui de la santé (formation notamment) et renforcer l’information des Belondaures sur le rôle du sport dans la prévention de certaines maladies.
- Identifier les sports stratégiques, soit en prestige, soit au regard des avantages comparatifs du Belondor, et créer et les aider.
- Prévenir le dopage et accroître la lutte contre celui-ci.


Politique de santé


- Prévoir l’obligation, pour toute loi de financement de la sécurité sociale, de combler le déficit de l’assurance-maladie de l’année antérieure au titre des dépenses courantes par une augmentation l’année suivante des cotisations, de la CSG ou par une réduction des remboursements, au choix du législateur selon la situation.
- Construction d’hôpitaux à grandes échelles pour faire face à la faillite du système de santé au Belondor.
- Réformer la loi sur la Sécurité sociale pour une plus grande solidarité nationale.
Revenir en haut Aller en bas
 
Programme de l'Union Impériale et Populaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Jusqu'à 2711 :: Politiques :: Archives des partis conservateurs et nabelnistes-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser