L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La situation religieuse au Belondor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
État du Belondor



Nombre de messages : 1177
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: La situation religieuse au Belondor   Jeu 1 Déc - 6:00

La situation religieuse du Belondor se trouve être complexe et variée en fonction des territoires.

En Métropole, après plus de quinze siècles d'ardent syisme, la Grande Révolution et ses conséquences ont tout changé. Les esprits se sont détachés d'une religion vue comme trop proche du pouvoir royal et défendant l'Ancien Régime. Une autre religion, polythéiste celle-ci puisque vénérant trois Dieux, en a profité pour convertir et prendre son essor sur les échecs du syisme : la zorthodoxie est ainsi devenue la première religion du pays et la religion officielle de l'État (mais elle ne bénéficie pas du statut de religion d'État afin d'assurer à tous la libre-croyance, les nuances de termes étant très importantes en droit).
Aujourd'hui, sur les un peu moins de 48 millions de Belondaures vivant en Métropole, environ plus de 40 millions sont zorthodoxes, quand il n'y a plus que 6 à 7 millions d'individus qui sont restés syistes (car comme dit auparavant la liberté de culte existe au Belondor, même si elle est encadrée). Par ailleurs, on estime à 400 000 le nombre de fidèle de l'halawisme, à 200 000 le nombre d'adeptes du novunisme. Le reste de la population étant divisé entre les diverses religions ultra-minoritaires, les agnostiques, athées, etc.

Cependant, la situation change avec l'incorporation de la Germanie, désormais divisée en neuf nouveaux Départements, région où le syisme est ultra-majoritaire faisant rentrer près de 57 millions de nouveaux syistes dans la citoyenneté belondaure. De la même manière, en Ismarkie, la population est restée fidèles aux cultes des ancêtres, pour la plupart polythéistes, n'ayant que peu d'attirance pour la zorthodoxie ou le syisme. En Alaïenie, la situation religieuse est très tendue entre la minorité halawite et les novunistes, majoritaires à plus de 70%. Quant à la Nouvelle-Argentorate, simple protectorat, donc soumise à ses propres règles en matière religieuse, bien que son souverain soit zorthodoxe puisqu'il s'agit d'un grand-cousin de l'Empereur, sa population est restée fidèle au syisme.

D'un point de vue légal, la plupart des relations entre l'État belondaure et les divers cultes sont réglés par des concordats. Suite à des difficultés d'intégration, la religion halawite en a obtenu un particulier, tandis qu'après l'abrogation de son concordat particulier, l'Église syiste est revenu au droit commun des « cultes invités » (puisque c'est ainsi que sont dénommés tous les cultes qui ne sont pas la religion officielle).


Pour toute autre information, le Maître du Jeu et les administrateurs sont à votre disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La situation religieuse au Belondor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? LA RELIGION EN ANGLETERRE.
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE
» Haïti/ La situation socioéconomique désastreuse pourrait être uti
» Jeune Afrique autour de la situation geopolitique mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: ACCUEIL :: Présentation et règles du jeu-
Sauter vers: