L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lettre au Consul de la République du Daearuil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etzel de Varsalance
Parti impérial démocrate


Nombre de messages : 947
Age : 39
Localisation : Elbêröhnit / Varsalance
Date d'inscription : 20/02/2008

Notoriété
Tendance politique: Démocrate-impérialiste

MessageSujet: Lettre au Consul de la République du Daearuil   Sam 4 Juin - 0:51




TRÈS SAINT EMPIRE DU BELONDOR

PALAIS IMPERIAL CERONINE II



_______________________
Sa Majesté l'Empereur



De Sa Majesté Impériale et Royale NABELNINE II, au nom de la République, par la volonté nationale et par la Constitution, Empereur des Belondaures, Roi d'Alaïenie, Roi d'Ismarkie, Protecteur de la Principauté autonome de Nouvelle-Argentorate,

A Son Excellence Mandran ion Brethas Elbereth, Consul de la République du Daearuil,


Excellence,

L'effondrement de l'État zollernois change radicalement les rapports de force dans l'Archipel. Les manœuvres diplomatiques de part et d'autres du globe menacent les anciennes grandes puissances et celles émergentes d'êtres isolées. Ces mêmes manœuvres qui ont comme vocation l'affirmation de l'hégémonie de certaines Nations sur d'autres.

Comme vous l'avez habilement souligné nos armées ont remporté victoires sur victoires lors de la Guerre de Germanie jusqu'au triomphe final qui, nous l'espérons, permettra d'amener définitivement la paix en Occident, sous la douce et débonnaire protection belondaure. Si nous avons gagné cette guerre, qui nous coûta tant, ce ne fut pas par hasard. Ce fut parce que toute la Nation, tout le Belondor étaient tendus vers un seul et unique objectif et menés par un seul sentiment : la victoire finale et la volonté de revanche, afin d'effacer l'affront de la Guerre de Sécession, quand nos ennemis gélèbrois et matnaliens ont cru pouvoir profiter de notre affaiblissement temporaire pour nous attaquer et ainsi tenter de diviser notre Patrie plus qu'elle ne l'était alors. Le Peuple belondaure a vaincu. La Nation, toute entière mobilisée vers ce but à atteindre – celui de vaincre – l'a emporté. Aujourd'hui, plus personne n'est en mesure de menacer la paix, la sécurité et la liberté en Occident. Nos armées l'ont assuré et l'ont fortifié.

Malheureusement, nous devons faire face à de nouvelles menaces contre la liberté que nous tentons de protéger. En effet, la Grande-Albion a abandonné toute prudence, tout respect pour les conventions internationales et nous sommes d'obéir à des ultimatums dont les conditions sont déshonorantes pour notre Nation. Serait-il acceptable pour l'Empereur des Belondaures de s'y plier ? J'ose croire – et j'en suis d'ailleurs convaincu – que le Peuple belondaure que je guide s'opposerait à une telle faiblesse et me suivra dans la politique menée en réponse à cette acte d'hostilité déclarée. Qui plus est, le Despotat d'Al-Harkoum se fait toujours plus menaçant à notre endroit et nous oblige à faire preuve de préventions afin de ménager l'avenir et éviter le pire.

Dès lors, les témoignages d'affection que je reçois de tout mon Peuple depuis mon accession au Trône est la démonstration du soutien dont je bénéficie face à ces dangers qui menacent, non pas seulement la République, l'Empire, mais notre Nation dans son existence même. Jamais les Belondaures ne se sont montrés plus travailleurs, plus déterminés à accroitre notre richesse nationale – et par tant la leur même, à montrer à nos ennemis la détermination dont nous pouvons faire preuve si l'on osait nous attaquer. L'argent rentre dans les caisses de l'État plus facilement que jamais, et nous avons reconstitué une armée nombreuse, équipée selon les dernières inventions modernes, en un temps record. Le Belondor dispose désormais de l'armée la plus nombreuse et la plus puissante de tous les temps. Et pendant ce temps, le développement et la modernisation de notre économie continue. En conséquence de quoi, je puis affirmer que le Belondor n'a jamais été aussi grand dans toute son histoire qu'aujourd'hui et que si une autre puissance avait l'impudence de nous forcer à lui faire la guerre, elle en aurait pour son argent. Soyez donc assuré que malgré mon jeune âge, je sais parfaitement à quelle situation j'ai affaire et que je crois avoir prouvé que j'étais l'homme de la situation lors de la dernière guerre.

La République du Daearuil et l'Empire du Belondor gagneraient donc tout à collaborer plus étroitement, d'autant que nous sommes animés des mêmes valeurs. Après tout, mon aïeul, Antonine Ier le Grand n'était-il pas Consul de la République avant d'être Empereur des Belondaures ? Le Daearuil comme le Belondor rejette la tyrannie, la féodalité, l'oppression mais aussi l'anarchie et le désordre. Ensemble, nous pourrions œuvrer à la paix, à la justice et à la liberté sur toutes les terres et toutes les mers. C'est ce à quoi je m'efforce et je serai heureux de pouvoir trouver un auxiliaire dans cette tâche, si son Excellence ne s'offusque pas de l'emploi du terme « auxiliaire » qui ne signifie nullement que le Belondor souhaite dominer cette cordiale entente qui pourrait s'ouvrir entre nous.



Que Son Excellence de doute pas une seule seconde des sentiments que je lui porte,



D'Elbêröhnit, le Labordine 34 Izaleninel 2713 (22 mai 2011 / 22 mai 1511).




Au nom de la République, l'Empereur des Belondaures, Nabelnine II.

_________________
SON EXCELLENCE LE DUC D'EMPIRE ETZEL ITO DE VARSALANCE
Second Duc de Varsalance
Archichancelier d'Empire
Sénateur
Conseiller d'État
Sous-Préfet de l'Agglomération de Varsalance
Maire de Varsalance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lettre au Consul de la République du Daearuil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au Président de la République, au Premier Ministre et ...
» Lettre ouverte à Madame Michèle Pierre-Louis Premier Ministre de la République
» Lettre pour demander l'autorisation de la slack dans un lieu public
» Lettre ouverte au Résident de la république.
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Grand-Électorat de l'Empire :: Bureau Premier-
Sauter vers: