L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Arrivée du Régent de Siegburg-Helzonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harold Von Holtzeau



Nombre de messages : 20
Age : 25
Localisation : Origine: Holtezeau, Empire du Siegburg-Helzonie
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Arrivée du Régent de Siegburg-Helzonie   Ven 30 Avr - 5:19

L'ambassadeur Harold Von Holtzeau attendait sur les quais.
Le passage des navires au large de ports Belondaures plus méridionaux laissait présager son arrivée aujourd'hui même


Il finit par apercevoir la flotte du régent: Un vaisseau de ligne complètement désarmé et meublé avec le plus grand confort, aux sculptures et dorures plutôt ostentatoires, accompagné de 4 petites corvettes. Dans tous ses déplacements, comme le voulais le protocole, le régent serait précédé de 10 soldats de la garde imperiale et de dix autres de la garde diplomatique. sans compter deux moines et un chanoine de Cassiel, quelques sercretaires et conseillés... la même chose que pour Harold, en somme, mais en beaucoup plus grand...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich von Laibach



Nombre de messages : 2
Age : 24
Date d'inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Arrivée du Régent de Siegburg-Helzonie   Ven 30 Avr - 7:24

Après un voyage éprouvant pour une personne de sa condition, le Prince Heinrich von Laibach, Régent de l'Empire de Siegburg-Helzonie, arriva enfin en vue des terres du Belondor.
Ce voyage diplomatique devait consolider les liens entre ces 2 nations par la signature d'un traité assurant les bases d'une coopération future.
L'empereur Wilhem IV étant trop jeune pour entreprendre un tel voyage, le Prince avait prit la responsabilité en tant que Régent de l'accomplir en son nom et en attendait beaucoup.
L'ancrage dans le port se fit sans encombres, le vaisseaux de ligne et les corvettes s'y rangeaient petit à petit.
Finalement, on annonça le Régent. Comme l'exigeait le protocole, il descendit de son vaisseaux précédé de sa suite diplomatique composée de nombreux officiels.
Le Prince attendait son ambassadeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
État du Belondor



Nombre de messages : 1177
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Arrivée du Régent de Siegburg-Helzonie   Dim 2 Mai - 6:21

Voilà plusieurs semaines, que « l’Impériale » était en alerte permanente, la quasi-totalité des bâtiments ayant quitté le mouillage et les ports aux fins de longer les côtes belondaures et ainsi s’assurer qu’aucune nation tierce ne chercherait à envahir l’Empire ou porter un coup à ses intérêts ; la sortie de plus de cent navires et les exercices quotidiens au large des grandes villes portuaires avaient une raison évidente. La Grande-Albion avait montré à l’Occident sa capacité à rassembler plus de cent cinquante navires en seulement huit jours et à faire couler la marine d’un pays aussi fier et puissant que la Gélèbre en n’ayant à livrer que quelques batailles, forçant le Belondor, la Brejguévie et les autres nations de la région à prendre les devants.

Inévitablement, les bâtiments de l’Empire Unifié de Siegburg-Helzonie furent repérés au large de l’Ardanie et une puissante escorte vint à leur rencontre. Le premier escadron de bataille composé de cinq vaisseaux de ligne et d’un flambeau neuf croiseur cuirassé atteignit la flotille assez rapidement, ses cinq-cents deux canons sortis au cas où il s’agirait d’une manœuvre de la Grande-Albion ; il fallu donc bien peu de temps aux Amiraux pour se rendre compte que le pavillon n’était pas celui des albionnais et ainsi changer leur attitude. Quelques heures plus tard, les premiers et troisièmes escadrons de patrouille, soit quelque quatorze corvettes vinrent se greffer à l’armada naissante formant une coquille hermétique autour des vaisseaux de l’Empereur Wilhem IV. À n’en point douter, la volonté du Belondor était de faire comprendre aux émissaires du Sigburg-Helzonie qu’il disposait d’une puissante flotte qu’il convenait de respecter à l’image de la grandeur économique et militaire du Très Saint Empire.
Le reste du chemin jusqu’à Ecosient se fit sans encombre, chacun gardant ses distances dans un respect presque gênant.

Par delà cette relative protection, il était avant tout question d’avertir la Cour de l’arrivée prochaine du Régent du Siegburg-Helzonie, ce voyage n’ayant été en rien officialisé ; afin d’éviter les écueils passés avec Avaricum, l’Amirauté avait pris la –sage- décision de considérer cette venue comme officielle. L’ambassadeur Von Holtzeau n’attendait ainsi pas seul, plusieurs représentants du pouvoir, dont le Préfet du Département des Bouches de l’Avanle et l’Archiduc de Quentrum.
Il ne restait plus qu’à espérer que le voyage jusqu’à Elbêröhnit devant durer plusieurs jours se passe lui aussi sans encombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harold Von Holtzeau



Nombre de messages : 20
Age : 25
Localisation : Origine: Holtezeau, Empire du Siegburg-Helzonie
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Arrivée du Régent de Siegburg-Helzonie   Dim 2 Mai - 8:09

L'ambassadeur Siegburgen se dirigea vers le régent, et, après une brève révérence, se rangea dans la suite de se dernier. Il avait reçu la missive de l'arrivée du régent et de l'accord du parlement, et en avait informé les autorités au dernier moment

A l'instant, il discutait avec le commandant de la flotte
- Pourquoi n'êtes vous pas venu avec une flotte plus conséquente?
- a chaque fois que des militaires étaient presents avec nos diplomates, cela a été mal prit. Dans la situation actuelle, nous ne voulons pas être pris pour une flotte de guerre. De plus, nous surveillions les mouvements de la flotte Morvandoise qui se dirige vers notre voisin la françie. Et nous préparons egalement l'attaque de Trevezia
l'ambassadeur fut étonné a ces derniers mots. Trevezia était le second port de l'empire.
-Nous attaquons nos propres cités, maintenant? -Vous n'êtes pas au courant? elle s'est soustrait a l'autorité de l'empire, alors même que l'empereur est en vacances a Byrraze, a quelques lieues de la...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich von Laibach



Nombre de messages : 2
Age : 24
Date d'inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: Arrivée du Régent de Siegburg-Helzonie   Sam 8 Mai - 23:15

Le Régent et sa suite se dirigèrent vers les officiels de l'Empire. Les mouvements de la suite semblait composé un tout, comme si la personne du Prince en était la tête pensante. Chacun marchait du même pas et à la même allure que le Régent. Celui ci arriva devant des représentants de la couronne du Belondor, après un salut il dit:
"Je suis enchanté d'arriver enfin sur les terres du Belondor, on ne m'avait pas menti c'est un endroit charmant.
Pourrais je parler au représentant de la couronne le ministre Tellmarin?"
Le Régent restait impassible comme si rien ne pouvait le toucher. Cet homme était réputé pour sa grande froideur au Siegburg-Helzonie. L'ordre était son maître mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
État du Belondor



Nombre de messages : 1177
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Arrivée du Régent de Siegburg-Helzonie   Jeu 13 Mai - 0:53

La réception du Régent de l'Empire Unifié du Siegburg-Helzonie n'était guère fastueuse ; point là de tapis rouge, de fanfare ou autre préparatif indiquant pareille visite. Néanmoins, ni le Préfet ni l'Archiduc ne semblaient s'en émouvoir visiblement affairé à d'autres priorités qu'à considérer avec plus de déférence que nécessaire des étrangers qui n'avaient pas même pris la peine de présenter officiellement leur venue par le biais de leur ambassadeur extraordinaire. Quelques nobles avaient fait le chemin ainsi que des députés et sûrement afin de montrer la puissance militaire du Belondor, une légion, soit vingt-cinq mille hommes, avait reçu l'ordre de se déployer afin que rien ne vienne troubler la quiétude souhaitée les dirigeants de l'Empire.

Lorsque le Régent Heinrich von Laibach arriva à la hauteur de la délégation, l'Archiduc François-Antonin de Mérolée de Quentrum, Prince de Nouvelle-Argentorate et de l'Empire, Archiduc de Quentrum et de l'Empire, Duc d'Ecosient et de l'Empire, Vice-Président du Conseil d'Etat, Amiral de la Flotte Impériale le salua lui aussi avec tout le formalisme auquel il avait été habitué pour de telles occasions. Autour de son cou pendaient l'Ordre du Glaive d'Or ainsi que l'Ordre du Mérite alors que sur son torse pendait une la Croix de Guerre marquée par deux barettes d'or, signes de sa haute fonction dans l'appareil étatique et de la confiance que Sa Majesté Impériale avait en lui. Ouvrant ses bras comme pour recevoir l'accolade d'un ami, il déclara d'un ton légèrement enjoué :

" Bienvenue au sein du Belondor, joyau et fleuron de l'Archipel ; j'espère que vous avez fait un long voyage depuis votre pays et que la météo n'a pas été des plus mauvaises. Je suis l'Archiduc François-Antonin de Mérolée de Quentrum et je serai votre guide durant tout le temps de votre séjour. Vous aurez ainsi tout le temps de découvrir les merveilles de notre territoire d'Ecosient à Elbêröhnit puisque c'est à la Capitale que vous êtes attendus. "

Un fin sourire se crispa sur le visage du jeune Prince :

" Vous aurez tout le loisir de rencontrer Son Altesse Royale et Impériale Monseigneur Phillipus-Alexandrum de TEMARARIEN à Elbêröhnit. "

Il avait volontairement souligné le nom de l'intéressé tant l'erreur grossière du Régent pourrait coûter cher au Siegburg-Helzonie ; d'ailleurs, il s'en justifia :

" Son Altesse est l'oncle de Sa Majesté Impériale Nabelnine Ier de Temararien, vous aurez donc un interlocuteur de choix une fois que nous serons arrivés. En attendant, un train nous attend pour nous conduire jusqu'en Grulée, représentant un voyage de deux jours. "

S'arrêtant sur les différents visages de la délégation étrangère comme s'il voulait compter le nombre d'individus, l'Archiduc se mit de nouveau à sourire.

" Rassurez-vous, il y aura de la place pour tout le monde. "

Comme le voulait le protocole, la délégation belondaure ouvrait la marche escortant ainsi la délégation invitée. Les hommes se mirent donc en marche alors que l'Archiduc restait auprès du Régent.

Le voyage dura en tout et pour tout cinq minutes, l'utilisation de carrosse se serait avérée totalement inutile eu égard au chemin emprunté et à la volonté manifeste des représentants de l'Empire de ne pas sombrer dans un cérémonial pompeux qui se serait avéré futile ; le Siegburg-Helzonie aurait tout le temps de contempler en spectateur émerveillé la magie et la puissance du Belondor une fois arrivés à Elbêröhnit.
En attendant, se dressait devant le parterre d'officiels un bâtiment démesurément grand, visiblement la gare ferroviaire d'Ecosient. Pénétran dans le hall comme un seul homme, le groupe alla jusqu'au quai où les attendait une locomotive à vapeur appartenant à la Couronne Impériale. Le métal côtoyait l'or plaqué dans un style belondaure raffiné. L'intérieur offrait un confort de grande qualité permettant ainsi de gommer les inconvénients d'un pareil voyage. Le voyage devait durer deux jours, le tracé permettant de passer dans les plus belles provinces de l'Empire pour rallier la principale ville portuaire du Belondor à la Capitale, en pleins travaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée du Régent de Siegburg-Helzonie   Aujourd'hui à 12:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée du Régent de Siegburg-Helzonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» L'arrivée de l'Eventreur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Département des Bouches de l'Avanle-
Sauter vers: