L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Audience avec le Ministre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henri-Maxime de Porhoët
Parti impérial démocrate


Nombre de messages : 75
Age : 48
Localisation : Elbêröhnit
Date d'inscription : 08/02/2010

Notoriété
Tendance politique: Démocrate-impérialiste

MessageSujet: Audience avec le Ministre   Mar 16 Fév - 8:13

Au jour et à l'heure dits, le fonctionnaire à la cape noire se rendit au Ministère de l'Echiquier et de l'Intérieur. Comme la fois précédente, il laissa son manteau, sa cape et sa canne à un huissier, mais cette fois il se dirigea directement vers le bureau du Ministre, pour se faire annoncer.
Après avoir respecté ce protocole, il entra dans le dit bureau et salua son supérieur hiérarchique.


" Mes respect votre Excellence.

Je vous remercie d'avoir accepté de me recevoir.
A vrai dire, la demande vient même de vos services puisque c'est du Palais qu'on a demandé un candidat à Monsieur le Préfet pour pouvoir un poste.

Me voilà donc qui me tient respectueusement à votre disposition avec ses recommandations pour servir l'administration impériale.

Je désire simplement vous faire remarquer que mes etats de service sont irréprochables d'après le dernier rapport annuel de Monsieur le Préfet, et que j'ai plusieurs fois été cité pour ma gestion des forces de l'ordre des Bouches de l'Avanle, alors que le département est connu pour être passablement instable au vu de la faune étudiante, subversive et terroriste qui y vit. "

Il resta debout, droit, n'ayant pas encore été invité à s'asseoir, et attendant toujours que le Ministre éclaire sa lanterne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etzel de Varsalance
Parti impérial démocrate


Nombre de messages : 947
Age : 39
Localisation : Elbêröhnit / Varsalance
Date d'inscription : 20/02/2008

Notoriété
Tendance politique: Démocrate-impérialiste

MessageSujet: Re: Audience avec le Ministre   Mar 16 Fév - 10:33

Le Ministre de l'Echiquier et de l'Intérieur s'était accordé une petit en-cas composé quasi exclusivement de pâtisseries durant le temps libre qui lui avait été offert avant l'entretien avec le Sieur de Porhoët, au risque de devoir le rencontrer en période post-prandiale mais après tout, il était accoutumé du fait. Ainsi, ce fut presque avec surprise qu'à onze heures précises, son Secrétaire lui annonça la présence ponctuelle du Secrétaire de Préfecture souhaitant servir toujours un peu plus efficacement l'administration impériale et ipso facto, l'Empire lui-même.
Son Excellence de Varsalance était habitué aux rencontres et à l'attribution de postes suites à ces dernières et, dans la mesure où les récentes promotions n'avaient été que peu bénéfiques à l'administration, il avait été décidé de ne choisir que les personnes les plus compétentes afin de ne plus avoir à courir derrière un travail au mieux bâclé, au pire inexécuté. Le Sieur Henri-Maxime de Porhoët aurait donc la lourde charge de se montrer convaincant et de prouver que son bagage était suffisant pour prétendre à une place dans les hautes sphères ; l'invitant donc à prendre la parole après les salutation formelles il l'écouta avec une attention toute particulière, ne préférant pas juger uniquement grâce à la lettre de recommandation du Préfet des Bouches de l'Avanle pourtant extrêmement élogieuse.

Dès que le fonctionnaire eût fini son exposé, Etzel décida de passer aux choses sérieuses, il n'avait que peu de temps à consacrer à cet entretien eu égard aux rendez-vous qu'il avait jusqu'à tard dans la journée et il ne pouvait décemment pas se permettre de faire attendre le Secrétaire d'Etat aux Arts et Savoirs qu'il devait ensuite rencontrer pour déjeuner.

" Monsieur de Porhoët, je vous remercie pour votre présentation ; si vous voulez bien vous asseoir. "

L'invitant d'un signe de main à prendre place sur la chase se trouvant devant son invité, le Ministre poursuivit sur sa lancée, regardant de prime abord dans le vague avant de capter le regard du secrétaire de préfecture :

" Comme chacun le sait, les Grands Travaux d'Elbêröhnit ont pour but de développer et de moderniser nôtre Capitale ; ce vaste chantier n'est cependant que l'arbre qui cache la forêt, la Direction au développement et à la modernisation des Infrastructures & des Transports, relevant du Ministère de l'Echiquier administre et gère plus de vingt-sept milliards de sesterces belondaures pour cette seule année. Les desseins de l'Empereur ont été très clairs rapidement sur l'utilisation de ces fonds et je suis persuadé que vous avez entendu parler de tout ceci, en bien ou en mal, nul lieu donc pour moi de m'y étaler.

La Direction a néanmoins pris plusieurs mois de retard sur son calendrier et avec la disparition tragique de son Directeur, je me retrouve avec devoir m'occuper d'une bande de bras cassés incapables de pouvoir faire avancer les projets et les porter du papier aux faits. Je n'aime pas être entouré de gens de peu de confiance et lorsque que je consens à offrir la mienne à un collaborateur, j'entends à ce qu'il se voue corps et âme à sa tâche quant bien même cette dernier semblerait des plus difficiles.

Vos états de service sont excellents et je suis surpris de ne pas avoir entendu parler de vous plus tôt. Pour connaître personnellement le Préfet des Bouches de l'Avanle, je sais que s'il met en avant quelqu'un, ce n'est pas par copinage mais bel et bien car il est capable d'apporter quelque chose en plus à l'administration. Je ne peux donc que me ranger derrière son avis et vous formuler la proposition suivante : vous sentez-vous capable de prendre la tête de la Direction au développement et à la modernisation des Infrastructures & des Transports et d'oeuvrer avec mon aide à la réalisation d'une centaine de projets à travers l'Empire pour cette année comme pour les années à venir ? Soyez assuré qu'en cas de satisfaction de ma part concernant votre travail, vous n'aurez point à vous inquiéter de vôtre avenir. "

A vrai dire, le Ministre s'était enquît de vérifier auprès de plusieurs connaissance si le Sieur de Porhoët était un homme irréprochable, et à moins de n'être entouré que de menteurs, tous avaient été unanimes le concernant. C'était donc sans réellement se mouiller que la proposition était formulée et il escomptait bien compter dans ses rangs l'intéressé.


_________________
SON EXCELLENCE LE DUC D'EMPIRE ETZEL ITO DE VARSALANCE
Second Duc de Varsalance
Archichancelier d'Empire
Sénateur
Conseiller d'État
Sous-Préfet de l'Agglomération de Varsalance
Maire de Varsalance


Dernière édition par Etzel de Varsalance le Jeu 18 Fév - 4:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri-Maxime de Porhoët
Parti impérial démocrate


Nombre de messages : 75
Age : 48
Localisation : Elbêröhnit
Date d'inscription : 08/02/2010

Notoriété
Tendance politique: Démocrate-impérialiste

MessageSujet: Re: Audience avec le Ministre   Mar 16 Fév - 19:14

Le fonctionnaire s'assit lorsque le Ministre l'y autorisa. Il passa le reste de l'exposé du Ministre à aquiescer de la tête sans dire un mot, son regard passant tour à tour du Ministre à ses dossiers empilés sur son bureau.

Une fois terminé le long monologue, il avoua :

Oui, j'ai entendu parler de ces travaux, et j'ai même pu en constater quelques effets en arrivant dans notre capitale.

Le Secrétaire parut être un peu ému de l'honneur et de la confiance qui lui étaient fait. Un sourire apparu sur son visage, mais il ne perdit pas pour autant son air serein, et répondit d'une voix calme et posée :

Merci de m'accorder votre confiance, votre Excellence.
J'accepte volontiers ce poste, et je me croit capable de m'en charger, pourvu qu'on me laisse un délai suffisant pour prendre connaissance du dossier et de l'état des travaux.
Il me faudra réviser les documents concernant les projets - ce qui a été fait et ce qu'il reste à faire -, ainsi que l'etat des finances de la Direction.

Si ce que vous me dites est vrai, alors il y a sûrement eu gaspillage de ressources, et je tâcherai d'y remettre de l'ordre.

35 milliards de budget. Une somme tout à fait collosalle pour notre homme, et qui impliquait une responsabilité proportionellement écrasante. Mais il avait été formé pour ça : servir l'administration belondaure, et il s'en aquiterai. Mais auparvant, il désirait prendre toute les précautions en prenant connaissance de tous les aspects du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etzel de Varsalance
Parti impérial démocrate


Nombre de messages : 947
Age : 39
Localisation : Elbêröhnit / Varsalance
Date d'inscription : 20/02/2008

Notoriété
Tendance politique: Démocrate-impérialiste

MessageSujet: Re: Audience avec le Ministre   Mer 17 Fév - 0:24

Le Ministre ne répondit pas, laissant un imposant silence prendre le dessus. L'air était lourd, le moindre bruissement des vêtements sur les tapis couvrant le sol était audible ; la respiration de ce dernier était lente et profonde, à l'instar de celle d'un chat. Ce silence faisait parti de l'acte que jouait avec brio son Son Excellence de Varsalance car il savait qu'en se taisant, en ne prononçant plus un mot, la réflexion de son interlocuteur n'en serait que renforcée, aidée par le bruit continu de la pierre que l'on casse et des cris des milliers d'hommes travaillant à deux lieues d'ici. Les anciens immeubles tombaient désormais comme des châteaux de cartes cédant sous leur propre poids après qu'on eu brisé les fondations à coup de pioches. Depuis le début des travaux, on comptait déjà plus de cinquante morts, ensevelis par les décombres des ruines ou par des blessures mal nettoyées qui avaient engendrés la gangrène. Tous se dévouaient pour leur Nation et aussi car ils étaient persuadés qu'ils recevraient quelque chose en retour ; ces hommes, qui oeuvraient avec acharnement et fierté, ne pouvaient évidemment pas comprendre l'écoeurement de ceux qui avaient du laisser leurs appartements pour être détruits, ceux-là même qui avaient été relogés dans des cabanes en bois ou en pierre confectionnées à la hâte par le Génie Impériale.

Après une minute à scruter d'un regard sévère son interlocuteur, le Ministre de l'Echiquier et de la Sûreté reprit la parole, sa voix pourtant calme et posée, semblant être un hurlement provocateur :

" Monsieur le Secrétaire,

Vous n'aurez guère besoin de prendre connaissance du dossier et de l'état des travaux car comme je vous le disais, l'ancien Directeur nous a quitté alors qu'il se rendait à Ecosient pour envisager la construction d'un arsenal militaire. C'était un jeune homme ambitieux et avec beaucoup d'allant mais qui avait peu d'expérience et n'avait guère eu le temps d'envisager qu'une copie de son travail serait sûrement utile en cas de soucis. Nous n'avons donc pas réussi à remettre la main sur les dossiers dont il avait la charge, nous forçant à tout reprendre depuis le début.

Quoiqu'il en soit, je puis vous exposer ce que j'attends évidemment de vous, je vous invite à en prendre bonne note. "

Il se tut alors, prenant un duplicata d'une lettre de service et le posa devant son interlocuteur.


Lettre de Service a écrit:

MINISTERE DE L’ECHIQUIER
PLACE IMPERIA VICTORIUS

LETTRE DE SERVICE DU MINISTRE A L'ATTENTION DES FONCTIONNAIRES ET DES AGENTS PUBLICS NOUVELLEMENT NOMMES, ŒUVRANT AU SEIN DE LA DIRECTION AU DEVELOPPEMENT ET A LA MODERNISATION DES INFRASTRUCTURES & DES TRANSPORTS
Dix-huit Sibenine de l'An Deux Mille Sept Cent Onze


A tous les fonctionnaires et agents publics nouvellement nommés, œuvrant au sein de la Direction au Développement et à la Modernisation des infrastructures et transports,

Madame, Monsieur,

Le Conseil de l'Empire numéro VI, qui s'est déroulé le 16 Izaleninel dernier au sein du Palais Impérial a mis en évidence le retard qu'accumulait l'Empire depuis plusieurs années dans le développement de ses infrastructures et ses réseaux de transport. Une nation telle que la nôtre, toujours à la point du progrès technique et technologique ne saurait ainsi se permettre de retarder son avancement économique alors que jamais jusqu'à aujourd'hui nous n'avions connu de telles avancées politiques, économiques et sociétales.

Il a donc été décidé, à l'issue de ce Conseil de l'Empire, de pourvoir aux manquements des administrations précédentes et de promouvoir nos industries dans le renouveau de nos infrastructures et de nos réseaux de transport qui constituent la base du tissu économique qui recouvre le territoire entier. La Guerre Civile qui s'est terminée il y a 3 ans 1/2, a contribué à empêcher les projets antérieurs visant à moderniser nos infrastructures à voir le jour ; cet affront sera dès aujourd'hui lavé pour le plus grand bien de notre Empire.

Afin de palier au chômage - pourtant d'un niveau faible, mais aussi pour relancer les industries et les sociétés anonymes, il a été convenu de lancer de vastes opérations touchant tant aux bâtiments administratifs qu'aux réseaux et infrastructures liées aux transports qu'ils soient terrestres, fluviaux ou ferrés. L'objectif à long terme est ambitieux et sera sans conteste couteux, mais ce sera le prix à payer pour offrir à nos générations futures une nation toujours à la pointe de la technique.

Afin de vous laisser apprécier de la meilleure façon possible les vastes chantiers qui vont être menés, voici une grille visant à fournir la liste des infrastructures & réseaux tels qu'ils sont actuellement :


Infrastructures & Réseaux Terrestres :
• 50'000 kilomètres de routes impériales pavées, dont seulement 10'000 kilomètres sont en bon état,
• 834 postes de relais & services de diligences.

Infrastructures & Réseaux Fluviaux & Maritimes :
• 9 kilomètres de canaux et de voies fluviales dont 8 kilomètres sont mal entretenus et/ou inadaptés,
• 3 grands ports maritimes : Ecosient, Varsalance, Beneline.

Infrastructures & Réseaux Ferrés :
• 3'500 kilomètres de voies ferrées,
• 15 locomotives,
• 5 grandes gares : Elbêröhnit, Ecosient, Beneline, Rex Civit, Braserel.


Voici désormais les objectifs fixés par l'Empereur :

Infrastructures & Réseaux Terrestres :
• 25'000 kilomètres de routes impériales pavées en bon état d'ici 2713.
• 2'500 postes de relais & services de diligences utilisables.

Infrastructures & Réseaux Fluviaux & Maritimes :
• Liaison fluviale entre Elbêröhnit et Ecosient d'ici 5 ans,
• Rénovation des 3 grands ports maritimes : Ecosient, Varsalance, Beneline.

Infrastructures & Réseaux Ferrés :
• 2'000 kilomètres de voies ferrées nouvelles par an tout en modernisant les anciennes,
• 50 locomotives utilisables,
• 15 grandes gares dont Elbêröhnit, Ecosient, Beneline, Rex Civit, Braserel.


Ce travail de longue haleine a été initialement prévu pour durer 5 ans, suivant un plan quinquennal précis ; il sera donc attendu de votre part au cours de ces 5 années le plus grand sérieux et la plus grande efficacité possible.

Ainsi, je vous adresse mes plus sincères salutations, en gageant sur la réussite de cette réforme qui s'inscrira dans l'histoire de notre Nation,


Son Excellence le Duc Etzel de Varsalance, Ministre de l'Echiquier & de la Sûreté

" Vous aurez pour charge de réaliser les projets présents sur ce papier et pour certains d'entre eux, vous ne disposerez que d'un an et demi pour les porter à bien ; pour ce faire, vous pourrez vous entourer de ceux que vous souhaitez, après avoir reçu mon aval. Il vous faudra donc tout calculer, budgétiser, comptabiliser. J'attends de vous que votre administration gère les stocks nécessaires, le paiement des possibles entreprises privées qui seront amenées à travailler avec nous, que nous réfléchissions aux meilleurs mécanismes contractuels pour que l'administration ait le moins d'argent possible à payer.

Si les routes terrestres et ferroviaires sont le fer de lance de ce vaste projet, ce n'est pas pour rien. En permettant à tout un chacun de se déplacer plus aisément à travers le territoire, nous renforcerons les tissus économiques des différents départements et nous permettront à certains d'entre eux de se rapprocher un peu plus de la Capitale.

Sa Majesté Impériale souhaite cependant pouvoir disposer d'un modèle de base, fiable, pour pouvoir évaluer nôtre travail. Afin de rappeler que l'Empire est présent partout sur le territoire, l'Ardanie a été choisie comme galon d'essai qui devra être concluant, cela va de soi. Il avait ainsi été décidé de débuter les travaux, étant donné que je suis le plus à même de prendre toutes les dispositions relatives à l'exécution des travaux, à Varsalance même, en agrandissant le port d'un tiers et en construisant un véritable arsenal militaire permettant la confection de six à sept gros navires par an ; en outre, il était question de construire une véritable gare servant de relai vers toute l'île. Cette gare devra être moderne, spacieuse et être conçue pour être reconstruite à l'identique partout où cela sera nécessaire s'il le faut.
Concernant le financement de ces travaux, ils concerneront pour le port maritime et militaire, un apport de soixante pour cent de la part de vôtre Direction, de trente pour cent de la part du Ministère de la Couronne et de dix pour cent concernant la Ville de Varsalance ; j'aurais pu me passer de mettre mes contribuables dans le lot, mais je tiens à rappeler par qui et pour quoi de tels travaux sont entrepris.
Bien évidemment, il faudra prévoir de paver les routes impériales entre les quatre chefs-lieux de l'île et à envisager un tracé ferroviaire permettant de passer directement par les quatre grandes villes dans un premier temps, avant d'envisager des trajets plus... courts.


Des questions, Monsieur de Porhoët ? "

_________________
SON EXCELLENCE LE DUC D'EMPIRE ETZEL ITO DE VARSALANCE
Second Duc de Varsalance
Archichancelier d'Empire
Sénateur
Conseiller d'État
Sous-Préfet de l'Agglomération de Varsalance
Maire de Varsalance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri-Maxime de Porhoët
Parti impérial démocrate


Nombre de messages : 75
Age : 48
Localisation : Elbêröhnit
Date d'inscription : 08/02/2010

Notoriété
Tendance politique: Démocrate-impérialiste

MessageSujet: Re: Audience avec le Ministre   Mer 17 Fév - 6:02

Effectivement, le Secrétaire de la Préfecture d'Ecoscient entendait au loin les immeubles antiques s'effrondrer, comme autant de pas réalisés par l'administration impériale vers le progrès et la salubrité. L'image des cahutes de fortune érigées pour l'occasion lui traversa l'esprit un instant, mais il avait d'autres sujets de préoccupation. Il s'occuperait éventuellement de ce dossier plus tard.
Il ne tiqua pas plus à propos du ton du Ministre. Il avait l'habitude de ce genre d'attitudes avec les hauts-fonctionnaires.


Puis-je vous demander comment mon prédecesseur a disparu ?

Après avoir obtenu une réponse a cette question qui le taraudait, il enchaina avec des interrogations d'ordre plus technique :

J'ai plusieurs questions pour l'instant. Si j'en ai d'autres par la suite, je vous en ferai part par lettre, ou bien je viendrai directement vous en faire part.

Tout d'abord, dans quel bâtiment puis-je m'installer pour gérer la Direction ?

Quel est précisément l'état d'avancement des travaux à Varsalance, et continuerez-vous à vous occuper de façon exclusive des travaux à Varsalance, ou puis-je prendre le relai ?

Puis-je rencontrer les Préfets locaux pour utiliser la main d'oeuvre des bagnards, sachant que je compte naturellement privilégier les entreprises bélondaures avant d'en arriver là.

Devrais-je me charger de la poursuite des travaux dans la capitale ?

Suite à cette série de question, le secrétaire avait pris soin de sortir du porte-document qu'il avait auprès de lui une feuille et un crayon à mine de carbone pour noter rapidement les détails concernant cette affaire. Il se saisit également de la copie de la lettre de service afin d'avoir toujours sur lui le résumé du programme gouvernemental.
Il poursuivit par un exposé de ce qu'il prévoyait de faire :


Je pense m'entourer surtout d'ingénieurs compétents pour mener à bien les travaux les plus techniques. Je pense aussi m'entourer de quelques juristes afin de faire réaliser des études de faisabilité, puis mener à bien des appels d'offre et laisser les entreprises locales oeuvrer et profiter de cette aide financière de l'Etat.
Au besoin, je ferai appel à l'Etat-Major pour qu'ils me délèguent des équipes du Génie Impérial pour des travaux qui nécessiteraient des moyens techniques exceptionnels.
Quant à l'aspect financement, je négocierai au cas par cas avec les autorités locales la détermination des parts apportées au budget des ouvrages.

Ayant fini cette brève présentation de son projet d'action, il laissa parler son supérieur, afin qu'il puisse commenter à sa guise. Le fonctionnaire était vraisemblablement peu loquace, à part pour des questions d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etzel de Varsalance
Parti impérial démocrate


Nombre de messages : 947
Age : 39
Localisation : Elbêröhnit / Varsalance
Date d'inscription : 20/02/2008

Notoriété
Tendance politique: Démocrate-impérialiste

MessageSujet: Re: Audience avec le Ministre   Mer 17 Fév - 7:15

La question de M. de Porhoët concernant la disparition du précédent Directeur au Développement et à la Modernisation des infrastructures et transports fit sourire le Ministre ; non pas qu'il trouvait quelque chose d'amusant dans les circonstances de la mort d'un aussi jeune Haut-fonctionnaire promis à un bel avenir, mais car la question souffrait d'une rhétorique superbe :

" Votre prédécesseur est décédé en tombant du train qui le menait à Ecosient, cela aurait pu être sans gravité vue l'allure à laquelle avançait la machine à vapeur, mais à ce moment là, sa voiture était sur un pont et la chute d'une quinzaine de mètres dans une eau gelée lui a été fatale. Ironie du sort de ce brave dont j'espère voir son nom apparaître sur l'un des édifices que nous bâtirons. "

Son Excellence de Varsalance se tut alors et écouta son interlocuteur avec intérêt, prenant une feuille vierge et griffonnant, comme à son habitude, quelques notes difficilement lisibles. Chaque problématique soulevée démontrait le rigorisme du Secrétaire de Préfecture nouvellement nommé à la tête de la Direction la plus puissante que le Belondor n'ait jamais connu ; le style plaisait donc, tant par la forme que par le fond. Et une fois seulement qu'il fut sûr que le Sieur de Porhoët eut fini, le Ministre enchaîna, répondant presque mécaniquement :

" Concernant la Direction au Développement et à la Modernisation des infrastructures et transports se trouve au sein du Ministère de l'Echiquier, ici même, dans une aile du troisième étage ; un huissier vous conduira jusqu'à vos nouveau bureau à la fin de nôtre entretien.

Pour ce qui est des travaux en Ardanie, l'avancement est nul, ou presque. J'ai d'ores-et-déjà évalué le coût des travaux, étant respectivement de soixante-quinze millions de sesterces belondaures pour la Gare et de quarante-huit millions pour le port, à partager donc suivant les pourcentages que je vous ai précédemment donnés. Les plans devaient être soumis à étude mais je vous laisse le soin de reprendre ces derniers si vous le souhaitez ; je souhaiterais voir les travaux débuter avant la fin du mois de préférence.
Concernant ma direction de ces travaux, elle ne se borne qu'à de la police administrative, je me chargerai des possibles expropriations ainsi que des demandes concernant l'utilisation des prisonniers, qui seront employés dans les chantiers et qui pourront bénéficier d'une peine réduite en cas de satisfaction de la part des maîtres de chantier. Vous aurez donc les mains libres pour tout le reste, y compris pour les appels d'offre bien que je connaisse quelques sociétés prêtent à apporter leur concours. "

Prenant le temps de relire ses notes, il poursuivit avec entrain :

" Votre rencontre avec les Préfets pourra donc naturellement voir le jour, informez simplement le Secrétaire à la Sécurité Intérieure et tenez-moi au courant des avancées. Ces derniers avaient reçu pour consigne de mettre à disposition les bagnards et autres prisonniers en âge de travailler ; par ailleurs, prévoyez aussi d'utiliser les affranchis et autres immigrés alaïniens ou ismarkiens, cela nous permettra de les contrôler un peu plus.

Enfin, pour les Grands Travaux d'Elbêröhnit, nous en aurons ensemble la direction ; je ne puis pour l'heure pas plus m'étendre sur le sujet mais je vous laisse prendre les choses en main. Il va falloir demander au Préfet de nouvelles expropriations et il va falloir débuter l'élargissement de l'avenue de l'Empire dès que possible. L'accès au Palais Impérial est quasiment bloqué et je ne veux pas jouer avec les nerfs de l'Empereur, il faut que d'ici trois mois nous ayons pavé toute l'Avenue du Palais jusqu'au premier pont enjambant la Grulée et que les fondations des premiers immeubles aient vu le jour. Faite donc comme bon vous semble pourvu que nous puissions avancer.

Pour ce faire, entourez-vous de ceux que vous souhaitez, les meilleurs si possibles. Je vous demanderai simplement de me communiquer par lettre vos prises de décision que je puisse donner mon aval en cas de besoin, mon silence vaudra acceptation jusqu'à ce que j'en décide l'inverse.

Si vous n'avez pas d'autres questions, je vous invite à prendre dès maintenant place à la tête de la Direction et à rattraper le retard pris ; j'informerai pour ma part Sa Majesté l'Empereur qui sera sûrement ravie d'apprendre que nous comptons parmi nous quelqu'un d'efficace. "


_________________
SON EXCELLENCE LE DUC D'EMPIRE ETZEL ITO DE VARSALANCE
Second Duc de Varsalance
Archichancelier d'Empire
Sénateur
Conseiller d'État
Sous-Préfet de l'Agglomération de Varsalance
Maire de Varsalance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri-Maxime de Porhoët
Parti impérial démocrate


Nombre de messages : 75
Age : 48
Localisation : Elbêröhnit
Date d'inscription : 08/02/2010

Notoriété
Tendance politique: Démocrate-impérialiste

MessageSujet: Re: Audience avec le Ministre   Mer 17 Fév - 8:34

Le fonctionnaire, pointilleux comme à son habitude, regarda faire le Ministre, qui prenait des notes comme lui. Il se tût pendant toute la réponse, conscient qu'il avait pu faire un bon effet, mais également conscient de l'ampleur de la tâche à accomplir. il y aurait du travail en perspective, rien que pour organiser la Direction.

Tout d'abord, je veux vous remercier pour ce poste de Directeur. Sachez que je ne trahirai pas votre confiance, malgré l'ampleur, je dirai même presque la démesure, de la tâche. J'irai m'installer dans mes bureaux dès la fin de cet entretien.

De Porhoët reprit à partir de ce moment-là ses notes.

Concernant les départements d'Ardanie, puisque c'est votre secteur de test, je commencerai par celui-ci, en faisant réviser les plans par des ingénieurs de la Direction, puis en lançant les appels d'offre.

A propos de la réunion avec des préfets, s'ils ont reçu ces ordres, je ne pense pas qu'elle soit indispensable. J'enverrai simplement des lettres aux Maires et Préfets locaux concernant les modalité de financement, afin qu'ils débloquent les fonds requis, et négocierait avec eux en cas de litige.

Elberohnit sera ma deuxième étape, puisque c'est la seconde urgence, mais je viendrait discuter de la chose avec vous à ce moment-là.

Il plia sa feuille de notes, esquissa un grand sourire et conclu par :

Et j'ose abuser de la bonté de votre Excellence pour vous demander que vous transmettiez mes respects à sa Majesté lorsque vous la rencontrerez.

Quand le Ministre eu finit de répondre, le Directeur nouvellement promu acheva cet entretien par cette simple demande :

Puis-je disposer, votre Excellence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Audience avec le Ministre   Aujourd'hui à 6:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Audience avec le Ministre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrevue du Matin avec le ministre de l'Interieur
» Un gouvernement provisoire dirigé par Mirlande Manigat
» Entrevue de Radio Metropole avec le ministre des TPTC
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Le premier ministre désigné est-il en règle avec la constitution?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Archichancellerie d'Empire-
Sauter vers: