L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Départ du cortège impérial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feu Sa Majesté l'Empereur



Nombre de messages : 7158
Age : 27
Localisation : Palais Ceronine II, Elbêröhnit
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Départ du cortège impérial   Mar 3 Fév - 3:10

Le 4 Amezzianel 2711, à huit heures du matin, le cortège impérial constitué de l'Empereur, de l'Impéatrice et de l'Héritier, le Prince Impérial Maxenine-Nabelnine, outre les multiplies accompagnants de la suite impériale pour l'intendance, sortit de l'enceinte du Palais Impérial Ceronine II, descendant en dénivelé le plateau afin de descendre au sein de la ville d'Elbêröhnit qui s'étalait tout autour. Le cortège s'étalait sur peu de distance, cinquante mètres au maximum. L'Empereur n'avait voulu qu'une petite suite, une vingtaine de personnes au maximum. Aucun Ministres par ailleurs, ni autres officiels. Il était de toute façon, persuadé que ceux-ci s'empresseraient de vérifier à l'avance les préparatifs de sa venue, même si ces vérifications s'avéraient contraire à ses directives. Les bagages étaient ce qui prenaient le plus de place à la vérité. L'Impératrice avait emporté de nombreuses robes et de nombreux dossiers avaient été embarqués par l'Empereur : les négociations de paix avec les Gélèbrois, certains projets de loi, etc.

Finalement lorsque le plateau fut descendu, les Belondaures réveillés acclamèrent le passage du cortège impérial. "Vive l'Empereur", "Vive la Famille Impériale", "Vive le Roi d'Ardanie", "Vive la Nation", "Vive le Belondor" étaient les termes les plus souvent lancés. L'Empereur put néanmoins apercevoir que certains regardaient le corège impérial sans rien dire... certainement des opposants républicains n'osant rien dire face à l'important déploiement de forces de l'ordre. Ils étaient cependant minoritaires, l'immense majorité des Belondaures présents sur l'Avenue de l'Empire qu'ils descendaient étant joyeux. A neuf heures, la Capitale avait été traversée. L'Empereur, sa Famille Impériale, et le cortège chevaucha alors dans les plaines du Département de la Grulée.

_________________
SA GRANDISSIME MAJESTÉ IMPÉRIALE ET ROYALE NABELNINE Ier (†)
César Democrator
Empereur des Belondaures par la Grâce des Dieux et la volonté nationale
Roi d'Alaïenie
Roi d'Ismarkie
Protecteur de la Nouvelle-Argentorate
Deux-cents soixante-deuxième descendant de Kalamanine
Lâchement assassiné le 8 Nabelnine 2712 à sept heures sept du matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-belondor.actifforum.com/
Adrien Sinfonien



Nombre de messages : 55
Age : 26
Date d'inscription : 10/04/2007

Notoriété
Tendance politique: Aucune

MessageSujet: Re: Départ du cortège impérial   Mar 3 Fév - 4:10

Une heure plus tôt à la demeure du ministre de la sureté ...

-Monsieur ... Monsieur le ministre.
-Uuuuuumh (Réveil difficile) quoi ??
-Il est 7h monsieur.
-QUOI ?! Et merde, je vais être en retard !!

Le ministre sursautant de son lit, délaissa sa Dame et le domestique venu le réveiller, avala avec une rapidité sans égal le déjeuner, et se lava en même temps qu'il s'habiller. Une fois, bien propre et habiller, son domestique ismarkiens lui amena un paquetage avec de quoi tenir sur les routes, il fallait faire vite. Déjà que le ministre s'est réveiller avec une heure de retard, si jamais l'Empereur sort avant lui, sa mission serait compromise. Ont lui amena un cheval emprunté aux écuries du palais. A peine l'avait t-il monté qu'il donna un coup de fouet, sans dire merci, ni au revoir. Habiller de façon à ne pas le reconnaitre (manteau et chapeau noir) il déambula dans plusieurs rues, avant d'atteindre la grande avenue menant au palais impérial. A une cinquantaine de mètres du cortège impériale. Ayant une chance inespérée d'avoir réussi à pallier son retard, le ministre en profita pour déplier sa carte, techniquement il doit suivre le même chemin que l'Empereur. Repliant sa carte et faisant galoper son cheval (malgré la limitation de vitesse au trot pour les chevaux), le ministre manqua d'écraser quelques passant, entrain de décuver surement. Une demie-heure plus tard, le ministre avait passer la porte de la capitale, fonçant droit sur la prochaine ville visité par l'Empereur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Départ du cortège impérial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calendrier Impérial
» Le culte impérial
» [Guerrier]Commissaire impérial (réserver au membre de l'empire de sun wood)
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial
» Comment devenir Sénateur Galactique ou Impérial?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Cabinet de Sa Majesté l'Empereur-
Sauter vers: