L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une dépêche pressée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feu Sa Majesté l'Empereur



Nombre de messages : 7158
Age : 27
Localisation : Palais Ceronine II, Elbêröhnit
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Une dépêche pressée...   Jeu 13 Nov - 6:53

L'Empereur travaillait sur nombre de projets aujourd'hui. Premièrement, Il S'affairait sur des projets d'ordre sociaux. En effet, Il avait la volonté sincère d'améliorer le sort de Son Peuple, le sort des ouvriers en particulier. Il travaillait donc depuis plusieurs mois sur le projet de Caisses d'assurances sociales censées fournir des oeuvres sociales dans l'agriculture et l'industrie ; et par la même tentait de refondre le système fiscal belondaure, ce qui ne manquerait pas de faire grincer de nombreuses dents. Enfin, Sa Majesté était très intéressé par les affaires éducatives et Il rédigeait un Code de l'Instruction avec Ses collaborateurs...
C'est à ce moment qu'un homme totalement épuisé rentra sans frapper ni être annoncé à fortiori. C'était un agent du service des estafettes, et visiblement la dépêche paraissait de première importance... Elle fut transmise sans plus attendre par le Premier Consul à Sa Majesté.
Celui-ci la lut... Puis sans crier gare, renversa le petit guéridon adossé à la table. La fureur semblait s'être emparé de L'Empereur !


- Quoi ! Quelle incompétence, Je ne peux y croire ! Voilà des mois que J'ai nommé l'évêque de Braserel au poste de Vice-Roi de l'Archipel Occidental Belondaure, des mois que Je lui demande de donner toute son âme afin de rallier les populations à Notre cause, au Belondor et à Nos valeurs. et qu'a-t-il fait depuis ce temps-ci ? Rien, absolument rien... si ce n'est s'octroyer quelques résidences vices-royales... Pfffff..; pitoyable. Et voici que le Belondor vient de perdre des batailles, des villes partout en cette colonie ! Par la faute de son incompétence. C'est inadmissible, pourquoi ne puis6je pas être servi par des hommes compétents ? Hormis quelques membres depuis fort longtemps rompus aux affaires Je n'ai que des incapables qui ne pense qu'à jouir de leurs fortunes ! Mais qui leur a donc donné cette fortune sinon Moi !

L'Empereur S'arrêta puis Se tournant vers Beneline Il dit :

- Beneline, prenez une plume et écrivez...
"Au Vice-Roi de l'Archipel Occidental Belondaure,
Eminence, c'est avec une profonde tristesse et un regret extrêmement virulent et perceptible que J'ai appris la nouvelle d'une révolution en votre circonscription administrative. Le fait est que nous avons perdu énormément de villes et d'hommes. On Me rapporte que c'est vingt mille hommes que Nous aurions perdu et que des gouvernements autonomes se sont constitués avec pour but déclarés de restaurer les ordres féodaux que J'avais parvenu à abattre lors de la Guerre de la Ligue d'Augsbourg.
C'est votre incompétence, votre légèreté et votre peu d'esprit qui est ici condamné, Eminence. Peut-être vos talents suffisent-ils à l'Eglise Zorthodoxe Universelle, mais ils ne suffisent pas au service du Belondor. Vous n'avez rien fait, strictement rien.
Hormis, vous accordez des résidences vice-royales et prendre des arrêtés selon Mes instructions pour rétablir l'ordre. Mais, sachez que le fer et la force ne servent à rien si elles ne sont pas accompagnées de mesure propre à vous accorder le soutien des peuples. Or, vous n'en avez tenu cure. Vous avez voulu régner, tel un Roi. Mais vous n'êtes pas Roi. Vous êtes Vice-Roi, tout au plus un petit Préfet de Département pour Moi. Bals, distrcations, ont été votre quotidien. Après l'amusement est venu le temps du commandement. Après avoir régné il vous faudra gouverner, ce que vous n'avez pas fait jusqu'à présent.
Nabelnine."

L'Empereur regarda le Duc de Beneline puis dit :

- Donnez le courrier à l'estafette, peu importe son état de fatigue, Nous n'avons pas le temps de tenir compte des desiderata de chacun, et qu'il fasse le chemin inverse au galop !

_________________
SA GRANDISSIME MAJESTÉ IMPÉRIALE ET ROYALE NABELNINE Ier (†)
César Democrator
Empereur des Belondaures par la Grâce des Dieux et la volonté nationale
Roi d'Alaïenie
Roi d'Ismarkie
Protecteur de la Nouvelle-Argentorate
Deux-cents soixante-deuxième descendant de Kalamanine
Lâchement assassiné le 8 Nabelnine 2712 à sept heures sept du matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-belondor.actifforum.com/
 
Une dépêche pressée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice aux pays des merveilles / La traversée du Miroir
» piperade basquaise a ma façon
» + l'alcool tue à petit feu ; ça tombe bien, j'suis pas pressée. (milou)
» « L'alcool tue lentement. On s'en fout. On n'est pas pressés. » [Pheobe]
» Le poulet est rôti, le chocolat fondu et les oranges pressées!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Cabinet de Sa Majesté l'Empereur-
Sauter vers: