L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Organisation de la Légion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
État du Belondor



Nombre de messages : 1177
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Organisation de la Légion   Ven 5 Sep - 5:39

Légion Belondaure
Réorganisation de Grenel 2709





Infanterie :


  • Effectifs totaux : 1 080 000 d'hommes

    • 200 régiments d'infanterie de ligne de 1 500 hommes
    • 150 régiments d'infanterie légère de 1 500 hommes
    • 100 régiments de chasseurs de 1 500 hommes

      • dont 10 régiments de chasseurs alpins

    • 50 régiments de grenadiers de 1 500 hommes

      • dont 10 régiments de sapeurs

    • 50 régiments de voltigeurs de 1 500 hommes
    • 30 régiments d'infanterie coloniale de 1 500 hommes
    • 20 régiments de génie de 1 500 hommes

      • dont 5 régiments de sapeurs

    • 20 régiments d'infanterie de marine de 1 500 hommes
    • 20 régiments de carabiniers de 1 500 hommes
    • 10 régiments de la légion étrangère de 5 000 hommes
    • 10 régiments de zouaves 1 500 hommes
    • 10 régiments de tirailleurs alaïeniens de 1 500 hommes
    • 10 régiments de la Garde d'Elbêröhnit de 1 500 hommes
    • 10 régiments de tirailleurs ismarkiens de 1 500 hommes
    • 10 régiments d'infanterie néo-argenoise de 1 000 hommes





Cavalerie :


  • Effectifs totaux : 135 000 hommes

    • 30 régiments de cuirassiers de 1 000 hommes
    • 20 régiments de dragons de 1 000 hommes
    • 20 régiments de lanciers de 1 000 hommes
    • 20 régiments de chasseurs à cheval de 750 hommes
    • 20 régiments de hussards de 500 hommes
    • 10 régiments de carabiniers à cheval de 1 000 hommes
    • 10 régiments de chevaux-légers de 1 000 hommes
    • 10 régiments de grenadiers à cheval de 1 000 hommes
    • 10 régiments de spahis d'Alaïenie de 1 000 hommes





Artillerie :


  • Effectifs totaux : 685 pièces d'artillerie soit 35 000 hommes

    • 11 batteries d’artillerie légère de 35 obusiers pour les dix premières

      • dont 1 batterie d'artillerie de 50 obusiers de siège

        • soit 19 500 hommes



    • 11 batteries d'artillerie lourde de 20 mortiers pour les dix premières

      • dont 1 batterie d'artillerie de 50 mortiers de siège

        • soit 5 500 hommes



    • 10 régiments d’artilleurs à cheval de 1 000 hommes





Réserves :


  • Réserve active : Corps d'Armée IX (mobilisable en 72 heures)
  • Réserve passive : Corps d'Armée X (mobilisable en 96 heures)



Garde Impériale :


  • Effectifs totaux : 29 750 hommes

    • 5 régiments de grenadiers de 1 500 hommes

      • dont 1 régiment de sapeurs

    • 3 régiments de voltigeurs de 1 500 hommes
    • 2 régiments de chasseurs à pied de 1 500 hommes
    • 2 régiments de zouave de 1 500 hommes
    • 1 régiment de génie de 1 500 hommes

      • dont une compagnie de sapeurs

    • 2 régiments de cuirassiers de L'Empereur de 1 000 hommes
    • 1 régiment de dragons de L'Impératrice de 1 000 hommes
    • 1 régiment de lanciers du Roi d'Ardanie de 1 000 hommes
    • 1 régiment de chasseurs à cheval de 750 hommes
    • 1 régiment de carabiniers à cheval de 1 000 hommes
    • 1 régiment de Gendarmerie de 1 000 hommes
    • 1 régiment de grenadiers à cheval de 1 000 hommes
    • 1 régiment de spahis d'Alaïenie de 1 000 hommes
    • 1 batterie d'artillerie de 15 obusiers et 10 mortiers soit 1 500 hommes
    • 1 régiment d'artilleurs à cheval de 1 000 hommes





Organisation des 10 Corps d’armées :

ABROGE PAR LE DÉCRET 2711 - 034 DU DIISDINE 10 MAXENINE 2711


Dernière édition par État du Belondor le Mar 26 Avr - 20:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
État du Belondor



Nombre de messages : 1177
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Organisation de la Légion   Ven 5 Sep - 8:14

ABROGE PAR LE DÉCRET 2711 - 034 DU DIISDINE 10 MAXENINE 2711


Dernière édition par Etat du Belondor le Jeu 10 Sep - 9:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
État du Belondor



Nombre de messages : 1177
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Organisation de la Légion   Ven 5 Sep - 8:16

ABROGE PAR LE DÉCRET 2711 - 034 DU DIISDINE 10 MAXENINE 2711
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
État du Belondor



Nombre de messages : 1177
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Organisation de la Légion   Jeu 30 Déc - 12:46

Décret impérial 2711 - 034 a écrit:






TRÈS SAINT EMPIRE DU BELONDOR

PALAIS IMPERIAL CERONINE II



_______________________
Sa Majesté l'Empereur






NABELNINE IER par la Grâce des Dieux, par la volonté nationale et par la Constitution, le César Democrator Empereur des Belondaures, Roi d'Alaïenie, Roi d'Ismarkie, Protecteur de la Principauté autonome de Nouvelle-Argentorate, A tous présents et à venir, Salut,

VU la nécessité de rassurer l'ensemble de la Nation et du Peuple constituant l'Empire et de donner l'assurance à la Civilisation qu'elle sera partout défendue avec la plus extrême diligence et vélocité,

VU le besoin indispensable de réorganiser la Légion en conséquence des nécessités invoquées ci-dessus,

IL veut et ordonne ce qui suit,



Décret a écrit:
Article I : La Légion, actuellement divisée en dix Corps d'armée de taille égale pour des effectifs de cent vingt-cinq mille hommes, disposera d'une nouvelle subdivision au sein des Corps d'armée qui porteront le nom de "légions".

Article II : Chaque Corps d'armée est désormais divisé en cinq légions de vingt-cinq mille hommes et qui disposeront chacune d'une répartition identique en arme :
  • 4 régiments d'infanterie de ligne de mille cinq cents hommes chacun ;
  • 3 régiments d'infanterie légère de mille cinq cents hommes chacun ;
  • 2 régiments de chasseurs de mille cinq cents hommes chacun plus un bataillon de chasseurs alpins de trois cents hommes ;
  • 1 régiment de grenadiers de mille cinq cents hommes plus 1 bataillon de sapeurs de trois cents hommes ;
  • 1 régiment de voltigeurs de mille cinq cents hommes ;
  • 1 régiment d'infanterie coloniale de mille cent hommes ;
  • 1 régiment de génie de six cents hommes plus 1 bataillon de sapeurs de cent cinquante hommes ;
  • 1 régiment d'infanterie de marine de six cents hommes ;
  • 1 régiment de carabiniers de six cents hommes ;
  • 1 régiment de la légion étrangère de mille hommes ;
  • 1 bataillon de zouaves de trois cents hommes ;
  • 1 bataillon de tirailleurs alaïeniens de trois cents hommes ;
  • 1 bataillons de la Garde d'Elbêröhnit de trois cents hommes ;
  • 1 bataillon de tirailleurs ismarkiens de trois cents hommes ;
  • 1 bataillon d'infanterie néo-argenoise de deux cents hommes ;
  • 1 régiment de cuirassiers de six cents hommes ;
  • 1 régiment de dragons de quatre cents hommes ;
  • 1 régiment de lanciers de quatre cent hommes ;
  • 1 régiment de chasseurs à cheval de trois cents hommes ;
  • 1 bataillon de hussards de deux cents hommes ;
  • 1 bataillon de carabiniers à cheval de deux cents hommes ;
  • 1 bataillon de chevaux-légers de deux cents hommes ;
  • 1 bataillon de grenadiers à cheval de deux cents hommes ;
  • 1 bataillon de spahis d'Alaïenie de deux cents hommes
  • 1 compagnie d'artillerie légère de sept obusiers plus une pièce d'un obusier de siège ;
  • 1 compagnie d'artillerie lourde de quatre mortiers plus une pièce d'un mortier de siège ;
  • et 1 escadron d'artilleurs à cheval de deux cents hommes.

L'application du présent article est laissé au jugement des Généraux de Corps d'armée.

Article III : En conséquence, les régiments des différentes armes devant être réorganisées le sont comme suit :
  • un régiment de chasseurs alpins comprenant mille cinq cents hommes comprendra désormais cinq bataillons de trois cents hommes en son sein ;
  • un régiment de grenadier comprenant mille cinq cents hommes comprendra désormais cinq bataillons de trois cents hommes en son sein ;
  • un régiment de grenadiers-sapeurs comprenant mille cinq cents hommes comprendra désormais cinq bataillons de trois cents hommes en son sein ;
  • un régiment d'infanterie coloniale comprendra désormais mille cent hommes et deux bataillons de cinq cents cinquante hommes en son sein ;
  • un régiment de génie comprendra six cents hommes et deux bataillons de trois cents hommes en son sein
  • un régiment de génie-sapeurs comprendra désormais sept cents cinquante hommes et cinq bataillons de cent cinquante hommes en son sein ;
  • un régiment d'infanterie de marine comprendra désormais six cents hommes et deux bataillons de trois cents hommes en son sein ;
  • un régiment de carabiniers comprendra désormais six cents hommes et deux bataillons de trois cents hommes en son sein ;
  • un régime de la légion étrangère comprendra désormais mille hommes et deux bataillons de cinq cents hommes en son sein ;
  • un bataillon de zouaves de mille cinq cents hommes comprendra désormais cinq bataillons de trois cents hommes en son sein ;
  • un régiment de tirailleurs alaïeniens de mille cinq cents hommes comprendra désormais cinq bataillons de trois cents hommes en son sein ;
  • un régiment de la Garde d'Elbêröhnit de mille cinq cents hommes comprendra désormais cinq bataillons de trois cents hommes en son sein ;
  • un régiment de tirailleurs ismarkiens de mille cinq cents hommes comprendra désormais cinq bataillons de trois cents hommes en son sein ;
  • un régiment d'infanterie néo-argenoise de mille hommes comprendra désormais cinq bataillons de deux cents hommes en son sein ;
  • un régiment de cuirassiers comprendra désormais six cents hommes et deux escadrons de trois cents hommes en son sein ;
  • un régiment de dragons comprendra désormais quatre cents hommes et deux escadrons de deux cents hommes en son sein ;
  • un régiment de lanciers comprendra désormais quatre cents hommes et deux escadrons de deux cents hommes en son sein ;
  • un régiment de chasseurs à cheval comprendra désormais trois cents hommes et deux escadrons de cent cinquante hommes en son sein ;
  • un régiment de hussards comprenant mille hommes comprendra désormais cinq bataillons de deux cents hommes en son sein ;
  • un régiment de carabiniers à cheval comprenant mille hommes comprendra désormais cinq bataillons de deux cents hommes en son sein ;
  • un régiment de chevaux-légers comprenant mille hommes comprendra désormais cinq bataillons de deux cents hommes en son sein ;
  • un régiment de grenadiers à cheval comprenant mille hommes comprendra désormais cinq bataillons de deux cents hommes en son sein ;
  • un régiment de spahis d'Alaïenie comprenant mille hommes comprendra désormais cinq bataillons de deux cents hommes en son sein ;
  • une batterie d'artillerie légère comprenant trente-cinq obusiers comprendra désormais cinq compagnies de sept pièces ;
  • une batterie d'artillerie lourde comprenant vingt mortiers comprendra désormais cinq compagnies de quatre pièces ;
  • un régiment d'artilleurs à cheval comprenant mille hommes comprendra désormais cinq escadrons de deux cents hommes.

Les armes n'ayant pas été réorganisées dans le présent article gardent leur composition actuelle.
L'application du présent article devra entraîner une modification par le Secrétariat à la Guerre du Ministère de la Couronne de l'organigramme de l'organisation de la Légion.

Article IV : Les légions seront ainsi réparties sur le territoire de l'Empire :
  • La légion I appartenant au Corps d'armée I stationnera à Copentargen de la colonie d'Alaïenie ;
  • La légion II appartenant au Corps d'armée I stationnera à Sayakon de la colonie d'Alaïenie ;
  • La légion III appartenant au Corps d'armée I stationnera à Kartago de la colonie d'Alaïenie ;
  • La légion IV appartenant au Corps d'armée I stationnera à Nilkon de la colonie d'Alaïenie ;
  • La légion V appartenant au Corps d'armée I stationnera à Namekon de la colonie d'Alaïenie ;
  • La légion VI appartenant au Corps d'armée II stationnera sur la frontière est de l'Alaïenie ;
  • La légion VII appartenant au Corps d'armée II stationnera à Ormiane de la colonie d'Alaïenie ;
  • La légion VIII appartenant au Corps d'armée II stationnera à Sugrye de la colonie d'Alaïenie ;
  • La légion IX appartenant au Corps d'armée II stationnera à Radadjathaïadah de la colonie d'Alaïenie ;
  • La légion X appartenant au Corps d'armée II stationnera dans les provinces sud les plus reculées de la colonie, aux confins de l'Alaïenie;
  • La légion XI appartenant au Corps d'armée III stationnera à la Nouvelle-Habsbourg du protectorat de Nouvelle-Argentorate ;
  • La légion XII appartenant au Corps d'armée III stationnera à Pointiers du protectorat de Nouvelle-Argentorate ;
  • La légion XIII appartenant au Corps d'armée III stationnera à la Nouvelle-Lunedon du protectorat de Nouvelle-Argentorate ;
  • La légion XIV appartenant au Corps d'armée III stationnera à Vandemois du protectorat de Nouvelle-Argentorate ;
  • La légion XV appartenant au Corps d'armée III stationnera à Magna Nabelnis de la colonie d'Ismarkie ;
  • La légion XVI appartenant au Corps d'armée IV stationnera à Rex Civit dans le Département du Bas-Silibien ;
  • La légion XVII appartenant au Corps d'armée IV stationnera à Endelmont dans le Département des Valanques-Orientales ;
  • La légion XVIII appartenant au Corps d'armée IV stationnera à Hams-Berg Saint-Amant dans le Département du Haut-Silibien ;
  • La légion XIX appartenant au Corps d'armée IV stationnera à Saint-Amant dans le Département de la Morne ;
  • La légion XX appartenant au Corps d'armée IV stationnera à Minasirit dans le Département de la Morne ;
  • La légion XXI appartenant au Corps d'armée V stationnera à Veledris dans le Département de la Morne ;
  • La légion XXII appartenant au Corps d'armée V stationnera à Etammes dans le Département du Disueluve ;
  • La légion XXIII appartenant au Corps d'armée V stationnera à Burdigeaux dans le Département du Disueluve ;
  • La légion XXIV appartenant au Corps d'armée V stationnera à Lesse dans le Département du Haut-Silibien ;
  • La légion XXV appartenant au Corps d'armée V stationnera à Verne-sur-Silibien dans le Département des Bouches de l'Avanle ;
  • La légion XXVI appartenant au Corps d'armée VI stationnera à Izaleninelit dans le Département des Valanques-Occidentales ;
  • La légion XXVII appartenant au Corps d'armée VI stationnera à Chasselac dans le Département des Bouches de l'Avanle ;
  • La légion XXVIII appartenant au Corps d'armée VI stationnera à Varsalance dans le Département de la Côte d'Argent ;
  • La légion XXIX appartenant au Corps d'armée VI stationnera à Selenese dans le Département d'Ardanie du Sud ;
  • La légion XXX appartenant au Corps d'armée VI stationnera à Ecosient dans le Département des Bouches de l'Avanle ;
  • La légion XXXI appartenant au Corps d'armée VII stationnera à Villeblanche dans le Département des Bouches de l'Avanle ;
  • La légion XXXII appartenant au Corps d'armée VII stationnera à Beneline dans le Département du Bélière-et-Lande ;
  • La légion XXXIII appartenant au Corps d'armée VII stationnera à Sainte-Lucie dans le Département du Bélière-et-Lande ;
  • La légion XXXIV appartenant au Corps d'armée VII stationnera à Cancraces dans le Département du Disueluve ;
  • La légion XXXV appartenant au Corps d'armée VII stationnera à Ambevoille dans le Département du Mont-Rouge ;
  • La légion XXXVI appartenant au Corps d'armée VIII stationnera à Girdone dans le Département du Mont-Rouge ;
  • La légion XXXVII appartenant au Corps d'armée VIII stationnera à Villefranche dans le Département des Champs-Vert ;
  • La légion XXXVIII appartenant au Corps d'armée VIII stationnera à Tirrelache dans le Département des Champs-Vert ;
  • La légion XXXIX appartenant au Corps d'armée VIII stationnera à Caprice dans le Département des Valanques-Orientales ;
  • La légion XL appartenant au Corps d'armée VIII stationnera à Sellesrai dans le Département de la Grulée ;
  • La Garde Impériale stationnera à Elbêröhnit, la Capitale, dans le Département de la Grulée.


MANDE et ordonne à tous les corps administratifs et tribunaux, que les présentes ils fassent consigner dans leurs registres, lire, publier et afficher dans leurs Départements, Communes et ressorts respectifs, et exécuter comme loi de l'Empire : en foi de quoi nous avons signé ces présentes, auxquelles nous avons fait apposer le sceau de l'État.

Le présent décret prend effet dès aujourd'hui, parce que L'Empereur et le Peuple le veulent.



Fait à Elbêröhnit, le Diisdine 10 Maxenine 2711.




Sa Grandissime Majesté Impériale et Royale Nabelnine Premier, le César Democrator Empereur des Belondaures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Organisation de la Légion   Aujourd'hui à 12:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Organisation de la Légion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Organisation de la Légion] Les Médailles
» La Diaspora pèche par son manque d'organisation vrai ou faux
» L'organisation Hellsing!
» Réorganisation de l'équipe modératrice
» *Recrue de la Légion Noire*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Office de la Couronne :: Secrétariat aux Armées :: Armée de terre-
Sauter vers: