L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réception au Palais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diplomatie avaroise



Nombre de messages : 8
Age : 25
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Réception au Palais   Dim 15 Juin - 4:50

Le Prince-carzinal de Fleury parcourait le Belondor depuis hier matin. La visite ne devait initialement pas être connue. Cependant, après un fructueux entretien avec le Premier Consul et quelques autres dignitaires, il avait été résolu de rendre cette visite publique. L'enthousiasme était grand autour du carzinal-Protonotaire. Il se murmurait que l'Eminence grise du Patriarche, malgré le rouge carzinalice dont il était couvert, avait été dépêchée expressément par le Bienheureux-Siège et que de grands changements se préparaient.

L'étude commandée par le Primat début mai avait trouvé, disait-on, de surprenantes réponses dans la bouche des plus grands théologiens. Aujourd'hui, Monseigneur Beline avait, à la stupeur générale, tranché radicalement avec la hiérarchie syiste : la messe célébrée par lui avait marqué les esprits. Le prêche surtout avait soulevé un grand émoi... Suivi par un enthousiasme et une espérance immense tout aussi considérables. Le Mercure-Galant n'hésiterait pas à titrer le lendemain : "les Syistes belondaures : les plus pieux des Zorthodoxes". Les foules s'amassaient à présent dans les Eglises et les plus folles rumeurs couraient partout. Quoique il était peu probable que Sa Béatitude le Patriarche Zixte Septime ne se déplace au Belondor pour des raisons de santé et religieuses — le Belondor restant encore officiellement syiste, Sa Béatitude ne saurait donc franchir la frontière d'un Etat demeurant hérétique dans le droit, — il ne faisait à présent plus de doute que ses envoyés personnels étaient bien à Elbêröhnit.

Louis-Auguste de Fleury montait les marches du Palais Cérnonie II en compagnie du Premier Consul. La recontre avec l'Empereur Nabelnine devait une autre avec l'ensemble du corps épiscopal belondaure.

EL/ En l'attente de la validation de mon compte personnel, je suis redevable aux autorités diplomatiques avaroises de m'avoir prêté le leur, le seul que j'ai pu trouver à me faire prêter. Je vous remercie de votre pleine et entière compréhension. Cordialement, Ay. /EL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caulaincen de Beneline(†)



Nombre de messages : 391
Age : 56
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Sam 21 Juin - 6:18

Le Grand Chambellan du Palais Impérial, le Duc Caulaincen de Beneline, était un fidèle d'entre les fidèles de Sa Grandissime Majesté Impériale, d'une loyauté sans failles et sans bornes - aveuglée diraient certains... les jaloux ou autres moqueurs disaient que "si Sa Majesté lui demandait de se couper un bras, il le ferait sans hésiter et s'en couperait le deuxième"...
Sa Majesté lui avait fait part de Son désir d'accueillir d'ici peu à un "haut représentant d'un clergé ami"... Le jour semblait être arrivé. Lorsque Sa Majesté prit information que ce "haut représentant d'un clergé ami" était arrivé en Son Empire et demandait audience auprès de Sa Personne, Sa Majesté envoya le Duc de Beneline, qui sortait d'une séance de la Diète, l'accueillir.

Quelques minutes plus tard ce fut fait, bien qu'il fut surpris de voir que le Premier Consul également l'accompagnait... ceci laissait présager de grands bouleversements... ceux dont Sa Majesté lui avait fait par une foi, au coin d'un feu, lorsque les premiers jours de Sibenine s'étaient révélés... on ne peut plus froids.
Finalement, l'"émissaire" ainsi que le Premier Consul et bien entendu le Grand Aumônier Impérial - sorte de Conseiller Officiel de Sa Majesté pour les questions religieuses -, accompagnés de leur "guide", le Grand Chambellan du Palais Impérial, furent reçus par Leurs Majestés Impériales dans le Cabinet de L'Empereur. Signe de plus que le sujet de cette entrevue était important, puisque Les Souverains étaient réunis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carzinal de Fleury



Nombre de messages : 18
Age : 25
Localisation : Zichten Itza
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Dim 22 Juin - 1:16

Le Prince de l'Eglise entra dans le Cabinet de l'Empereur, tandis que quelques dignitaires procédaient à une douloureuse flexion pour baiser l'anneau carzinalice. Un a un, il les fit se relever avant de s'assoir sur un fauteuil pourpre, en face du Souverain belondaure. Celui-ci invita le prélat à parler :

"Mon Cousin, c'est un réel plaisir que de recevoir Votre Eminence à Elbêröhnit.
— C'est un plus grand plaisir pour moi d'avoir l'honneur de représenter Sa Béatitude pour remettre à Votre Majesté la présente étude, sur les origines du Syisme, ainsi que d'un commun accord avec la Primatie de l'Eglise hérétique, elle l'a requis."

La Sainte-Trinité a a écrit:
Le nom de Sevan n’est autre que
la traduction de Bezoar dans la tradition des peuples du Libertas.
Etymologiquement, le nom de Bezoar, l’original et seul recevable, a été déformé
par la rude langue des paysans libertins. Cela s’explique : l’Histoire
religieuse montre que si tout l’Archipel, ou presque, a connu la révélation à
différentes époques, une vague de dézorthodoxisation a suivi les guerres, les
invasions barbares. Seuls les pays du continent nord sont donc restés attachés
à la foi primitive. Or les Libertins, coupés du Bienheureux-Siège et livrés ont
mis en place une Eglise indépendante. Mais le clergé étant fort mal éduqué, les
traditions étant effacée au gré des conflits, un concile des Evêques libertins,
non reconnu par le Bienheureux-Siège qui s’est affermi au Zollernberg et en
Angmar uniquement, a été convoqué Syreleum en 324. Le frère Timozthée de
Zaragozze rapporte dans les Annales les conclusions du concile. Il était
alors observateur dépêché par le Patriarche pour ramener les Libertins dans le
giron de l’Eglise. Mais du fait de la langue primitive de ces peuplades,
incompréhensible pour les clercs bien de pays policés, du fait de la rudesse de
leurs mœurs, du fait de leur emportement et de leur jalousie à l’égard du
pouvoir, ledit concile a rejeté les offres généreuses du Patriarche d’une part,
a officialisé l’usage de termes qui n’appartiennent en fait qu’au patois
libertin (Sevan à la place de Saint Bezoar) déformant les termes sanctifiés par
l’Eglise, et a modifié dangereusement les dogmes et les doctrines de la Sainte
Eglise. Les Libertins avaient particulièrement appuyé l’unicité de la
Sainte-Trinité des Dieux. Cela se retrouve dans les travaux de nombreux
théologiens de cette région et de cette époque (quoique on en compte fort peu —
tant de docteurs que d’écrits) et surtout dans les relations des prêtres
zorthodoxes en mission pour le Bienheureux-Siège (se référer particulièrement au frère Dazgoberth von
Zuperkind-Und-Boum-Paf-Thronck, De Thelogica libertinæ). Il en a résulté
que le Sainte-Trinité ayant tout à fait disparu de la tradition libertine, le
concile a décrété qu’il n’existait qu’un seul dieu. Celui-ci fut d’ailleurs
appelé un temps Keth’Salométlasaka, prononciation qui se rapproche de
Quetzalimtlazca, l’incrée dans le religion zorthodoxe, mère des Dieux de la
Trinité. Mais on note que le dieu syiste a rapidement perdu tout dénomination particulière. Aussi, lorsqu’à
partir du IVème siècle, les missionnaires dépêchés par l’Eglise libertine ont
parcouru le micromonde pour y rediffuser la foi, ils ont converti des
populations à un foi erronée et utilisant le langage des paysans libertins.
C’est de là que vient la principale cause du grand schisme qui a déchiré le
micromonde.





Cette Histoire, corroborée par
les nombreux témoignages de moines, de voyageurs de ces époques troublées,
corroborées par l’étymologie des mots, le sont aussi par les dernières fouilles
qui ont été effectuées à la Cathédrale Nos-Egaux-les-Purifiés. La disposition
antique des lieux révèle que le lieu de culte primitif disposait effectivement
de trois autels, en sus d’un autel central, conformément à la disposition qui
est celle des lieux de culte zorthodoxes. Des constations similaires ont pu
être vérifiées dans plusieurs autres régions de l’Archipel. Enfin, des inscriptions
ancienne relevées sur l’ancien Palais royal de Saint-Nicolas-de-Guysenval font
état des relations avec le Bienheureux-Siège, antérieurement au schisme du
concile de Syreleum. La Zorthodoxie est donc la source première et authentique
du Syisme qui en propose une version substantiellement erronée et déformée.

Ayant procédé à la lecture, l'Empereur tendit le rapport à plusieurs personnalités. Visiblement, le Premier Consul le connaissait déjà en partie, l'Impératrice se montra particulièrement intéressée, et le Duc de Beneline semblait aux anges.

"Mon cousin, Notre Majesté vous est fortement reconnaissante pour cet ouvrage qui mérite la plus grande attention.
— Sa Béatitude sera heureuse de ces dispositions, mais elle ne sera satisfaite que par des mesures."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feu Sa Majesté l'Empereur



Nombre de messages : 7158
Age : 27
Localisation : Palais Ceronine II, Elbêröhnit
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Dim 22 Juin - 5:29

L'Empereur lut silencieusement le texte écrits par les plus éminents théologiens zorthodoxes et Syistes Belons - la première et unique fois que les deux Eglises "ennemies" travaillaient ensemble -... Il ne laissa pas aucun signe sur Son visage de rejet, d'accord ou d'approbation, ou de méfiance...
Il lut simplement le texte... silencieusement.
Puis, Il leva les yeux et regarda un à un les invités présents en Son Cabinet.
Il fixa le Duc de Beneline, puis le Grand Aumônier Impérial et le Premier Consul...


- Monsieur le Premier Consul... prenez ceci, Lui dit-il en lui tendant le texte. Lisez et dîtes-Moi ce que vous en pensez.
Allez... prenez et lisez.

Il affichait un petit sourire... et regarda le Grand Chambellan Beneline, toujours en souriant.

_________________
SA GRANDISSIME MAJESTÉ IMPÉRIALE ET ROYALE NABELNINE Ier (†)
César Democrator
Empereur des Belondaures par la Grâce des Dieux et la volonté nationale
Roi d'Alaïenie
Roi d'Ismarkie
Protecteur de la Nouvelle-Argentorate
Deux-cents soixante-deuxième descendant de Kalamanine
Lâchement assassiné le 8 Nabelnine 2712 à sept heures sept du matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-belondor.actifforum.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réception au Palais   Dim 22 Juin - 5:40

Le Premier Consul prit la feuille et la lu. L'affirmation émise par ce texte fut fort intéressante et aurez donné réponse à cette grande similarité qui régnait entre les deux religions que furent le Syisme et la Zorthodoxie. Le changement de nom était une chose courante dans l'histoire et le schisme encore plus. Le schisme belonduare avait avec clarté démontrer comment la séparation de la source pouvait changer une fois et la corrompre. Tout semblait indiquer que ce texte disait vrai sur les origines du Syisme.

Même si le texte fut écrit d'un style de propagande visant à éliminer le Syisme, il ne restait néanmoins une solution potentielle et à vrai dire la plus logique dans la situation actuelle. Ne voyant aucune autre solution que l'adhésion à la Zorthodoxie pour faire régner la paix sociale dans l'Empire, il concéda donc qu'il fallait accepter cette version des faits et vivre avec le fait que le Syisme disparaitre du Globe au nom de l'intérêt politique et religieux. C'est ainsi qu'il répondit à l'Empereur.


-Je ne suis point théologien mais je pense que cette version des faits est à l'heure actuelle la seule qui s'approche le plus de la vérité et donc nous y devrons offrir croyance même s'il aura toujours un doute si vraiment ceci est l'origine. L'absence de textes contredisant cette thèse, me semble donner encore plus de poids à cette version qui est donc celle la moins contestées à notre jour.

Il rendit donc la feuille au souverain.
Revenir en haut Aller en bas
Feu Sa Majesté l'Empereur



Nombre de messages : 7158
Age : 27
Localisation : Palais Ceronine II, Elbêröhnit
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Dim 22 Juin - 5:51

L'Empereur reprit la feuille en pensant que cela valait toujours mieux en effet que de revenir au sein de l'Eglise Syiste Gallicienne, corrompu et sclérosée... c'était une des raisons du Schisme du Syisme Belon avec celle-ci, et étant donné qu'aucun changement n'avait été remarqué, il convenait de ne pas se faire d'illusions quant à un retour au "berceau"...
L'Empereur relut de nouveau le texte... Il Lui convenait parfaitement.
Alors, Il parla à visage un peu plus découvert :


- Si L'on imagine que Je décide de prendre des décisions concernant les rapports du Belondor avec l'Eglise Zorthodoxe, par pur hasard, quelles seraient les mesures prises par Sa Béatitude ?

Mais, Il ne laissa pas au Carzinal le temps de répondre, préférant Se lever et Se tourner vers les fenêtres de derrière Son burea ; admirant ainsi la Capitale du haut des plus de cent mètres du Plateau sur lequel était le Palais Impérial Ceronine II...
La décision à prendre était historique, essentielle et en même temps inévitable et inéluctable.
Une mouche était présente dans le Cabinet, le silence était tellement complet que l'on l'entendait voler...


- Vous êtes autorisé à Me répondre, fit Sa Majesté sans Se retourner. Vous êtes d'ailleurs tous autorisés à parler... les uns après les autres bien entendu.

_________________
SA GRANDISSIME MAJESTÉ IMPÉRIALE ET ROYALE NABELNINE Ier (†)
César Democrator
Empereur des Belondaures par la Grâce des Dieux et la volonté nationale
Roi d'Alaïenie
Roi d'Ismarkie
Protecteur de la Nouvelle-Argentorate
Deux-cents soixante-deuxième descendant de Kalamanine
Lâchement assassiné le 8 Nabelnine 2712 à sept heures sept du matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-belondor.actifforum.com/
Carzinal de Fleury



Nombre de messages : 18
Age : 25
Localisation : Zichten Itza
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Dim 22 Juin - 6:14

Le carzinal de Fleury s'étonna de ce que l'Empereur se prit de tourner le dos à l'assemblée, chose fort éloignée du protocole habituel est des égards constis à l'Impératrice, aux Princes, aux Princes de l'Eglise et aux Grands dignitaires. Le carzinal se tu donc, et puisque l'on semblait attendre sa réponse, il émit un léger toussotement et attendit que l'Empereur lui fît à nouveau face.

"La question que me pose Votre Majesté me semble fort difficile à résoudre de prime abord. D'une part, prendre des décisions concernant les rapports du Belondor avec l'Eglise Zorthodoxe me semble assez flou. Ne sachant pas le détail de ces mesures, je serai bien en peine d'envisager quoi que ce soit. Pour le reste, j'ose croire que Votre Majesté ne prend pas ses décisions au hasard. Mais je crois pouvoir dire que les conclusions de cette étude sont clairs et incontestables. Le Syisme, maudit soit son nom, éloigne le peuple belondaure, et j'exhorte Votre Majesté à lui montrer l'exemple et à le remettre dans le giron de la Sainte Eglise qui seule professe la vraie foy. Somme toute, si elle le décidait pour son peuple et pour le Belondor, elle ne commanderait alors qu'un retour aux origines. J'ai le sentiment que si Votre Majesté voulait permettre que je répande la lumière divine sur elle, sur la famille impériale, sur les Princes et les Grands Dignitaires, Sa Béatitude serait hautement touchée de cette nouvelle ferveur. Quant à Ses choix futurs, je ne puis les énoncer, n'étant pas Patriarche moi-même. Mais le Bienheureux-Père est empli de bonté et de miséricorde et toutes les âmes qui ont imploré ce grand-père du micromonde qui prodigue tous les secours tant aux pauvres qu'aux riches, tant aux Princes qu'à leurs sujets, toutes nourrissent à Son égard une reconnaissance éternelle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonin Dantine



Nombre de messages : 46
Age : 30
Date d'inscription : 04/03/2008

Notoriété
Tendance politique: Aucune

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Dim 22 Juin - 7:34

Les portes du cabinet de l'empereur s'ouvrit , un officier entra et dit :

" Majesté, veuillez m'excuse, voici Sieur Antonin Dantine, Consul de l'Echiquier"


L'officier se retira et le consul entra fit le salut impérial et dit :


- Majesté,Eminence, Altesse, veuillez excuser mon retard. Je fus retenu par les affaires consulaires. Il pousuivit par Je suis ici, à la demande du Premier Consul qui ma demander de l'assister. Il faut dire que j'ai aussi le Culte dans mes compétences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carzinal de Fleury



Nombre de messages : 18
Age : 25
Localisation : Zichten Itza
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Lun 23 Juin - 0:56

Après que l'Empereur eut souhaité la bienvenue au Consul, le carzinal lui fit parvenir le mémoire.

"Eh bien, qu'en dit Votre Excellence ? Sa Majesté l'Empereur votre maître exige votre avis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonin Dantine



Nombre de messages : 46
Age : 30
Date d'inscription : 04/03/2008

Notoriété
Tendance politique: Aucune

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Lun 23 Juin - 2:37

Le consul prit le document, le lu puis rendit le document à son emminence et dit :

- Pour ma part, je pense que nous sommes très proche de la vérité, vraiment très proche de la vérité.Ce document ma eclairer sur beaucoup de zones d'ombres. Sa me fait penser à une certaine secte syiste appeler " Elluminatis". Justement, Emminence, j'ai fait venir de la bibliothèque national, le manifeste de la pensée de Castille. Pour votre information, Chivens de Castille est un moine zorthodoxe, qui a coupé les ponts avec le Bienheureux siège, il y a un peu prêt 600 ans d'ici (On ne connais pas la date exact) pour fonder les elluminatis ou tout simplement la voix de l'ellumination. Je pense que les textes on été faussés par cette secte, qui avait q'une idées détruire la zorthodoxie et mettre des théories sur comment est fait le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réception au Palais   Lun 23 Juin - 6:43

Shingen voyant comme Antonin recommençait avec ces vieux délires sentait qu'il devait intervenir pour faire taire ce corbeau de malheur. Oui, cette secte existait mais le moment et le lieu ne furent pas de parler d'une chose qui fut d'ordre interne et sûrement qui n'avait pas à être énoncée dans une telle réunion. C'est ainsi qu'il prit donc la parole.

"Veuillez pardonnez notre Consul, il semble qu'il ait pas bien comprit la vraie nature de cette rencontre. Mais si j'ai pu interpréter sa déclaration, il semble qu'il soit à son tour convaincu de la vérité de ce texte même s'il se sent obligé de nous parler d'une chose qui est une affaire d'état et donc qui n'a pas sa place ici. Je vous prie donc, de pas prendre note de cette histoire de secte qui est à l'heure qu'une rumeur parmi d'autres."
Revenir en haut Aller en bas
Antonin Dantine



Nombre de messages : 46
Age : 30
Date d'inscription : 04/03/2008

Notoriété
Tendance politique: Aucune

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Lun 23 Juin - 7:00

Il répondit :

- J'ai très bien compris la nature de cette réunion, et je répond a son emminence que maintenant j'ai reussi a faire le lien entre les deux et je comprend d'ou vient les textes que nous etulisons aujourd'hui. Vous avez je suis fan d'histoire et je passe du temps à la bibliothèque national quand j'ai le temps. L'histoire religieuse du belondor n'a plus aucun secret pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réception au Palais   Lun 23 Juin - 7:59

Le Premier Consul conclut simplement.

"Bien. Nous en reparlerons de cette affaire en privé, Consul Dantine."

Se tournant vers l'Empereur il dit.

"Je pense que l'avis du gouvernement à été clair sur la question de ce texte, donc pour notre part nous n'avons plus rien à ajouté."
Revenir en haut Aller en bas
Feu Sa Majesté l'Empereur



Nombre de messages : 7158
Age : 27
Localisation : Palais Ceronine II, Elbêröhnit
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Lun 23 Juin - 11:36

L'Empereur ne dit rien et hocha la tête, avant de Se tourner vers le Grand Aumônier Impérial, lui disant :

- Et vous, quel est votre avis sur ceci ?

_________________
SA GRANDISSIME MAJESTÉ IMPÉRIALE ET ROYALE NABELNINE Ier (†)
César Democrator
Empereur des Belondaures par la Grâce des Dieux et la volonté nationale
Roi d'Alaïenie
Roi d'Ismarkie
Protecteur de la Nouvelle-Argentorate
Deux-cents soixante-deuxième descendant de Kalamanine
Lâchement assassiné le 8 Nabelnine 2712 à sept heures sept du matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-belondor.actifforum.com/
Caulaincen de Beneline(†)



Nombre de messages : 391
Age : 56
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Mar 24 Juin - 22:27

Le Grand Chambellan sourit au Premier Consul pendant ce temps... certainement très heureux de la tournure prise par les évènements sur ce sujet ô combien épineux des origines du Syisme et de "que faire après le schisme avec l'Eglise Syiste gallicienne ?"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réception au Palais   Mer 25 Juin - 4:49

Shingen ne sut pas quoi penser de ce sourire qu'on lui envoyait. Pour sa part il pu, avec une grande déception s'apercevoir du silence du Grand Aumônier. Mais bon, il semblait depuis le début de la conversation être dans un autre monde. Vu qu'on entendait plus rien de lui depuis un mois, Shingen craignait qu'attendre qu'il réponde enfin signifie une grande perte de temps qui surtout maintenant, en plein été pouvait se montrer comme dangereuse pour la suite des discussions.
Revenir en haut Aller en bas
Feu Sa Majesté l'Empereur



Nombre de messages : 7158
Age : 27
Localisation : Palais Ceronine II, Elbêröhnit
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Mer 25 Juin - 21:33

Le Grand Aumônier n'avait pas perdu de temps... il refusa de parler, se contentant de sourire à Sa Majesté Impériale... Ce signe suffit à l'entendement de L'Empereur des Belondaures. De nouveau, Il Se leva, jeta un coupe d'oeil derrière Lui à l'immesnse fenêtre laisant aparaître Elbêröhnit de hauteur... le Soleil commençait à décliner, les lumières commençaient à se faire voir au sein de la Capitale... L'Empereur resta ainsi cinq minutes au mépris de Son assitance. Celle-ci pouvait bien attendre, tant la décision à prendre était... capitale et historique.
Finalement, Il Se retournea dévisageant chacun de ses interlocuteurs. Il Se rassit, dit un mot à L'Impératrice qui sourit, puis S'adressa aux autres :


- Bien, en la circonstance, il ne Me reste plus qu'à prendre une décision finale, si J'ai bien compris l'état de la situation actuelle... Chaque personne au Belondor devra M'obéir quant à la décision que Je vais prendre, c'est nécessaire et capital.

Il prit un verre d'eau, le but, reposa le verre puis S'adressa de nouveau à Son assemblée :

- Le Belondor va se convertir à la Zorthodoxie et le Premier des Belondaures sera Le Premier à S'y convertir en tant que Protecteur de la Foy au Belondor.

_________________
SA GRANDISSIME MAJESTÉ IMPÉRIALE ET ROYALE NABELNINE Ier (†)
César Democrator
Empereur des Belondaures par la Grâce des Dieux et la volonté nationale
Roi d'Alaïenie
Roi d'Ismarkie
Protecteur de la Nouvelle-Argentorate
Deux-cents soixante-deuxième descendant de Kalamanine
Lâchement assassiné le 8 Nabelnine 2712 à sept heures sept du matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-belondor.actifforum.com/
Carzinal de Fleury



Nombre de messages : 18
Age : 25
Localisation : Zichten Itza
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Réception au Palais   Jeu 26 Juin - 0:10

Le carzinal de Fleury se releva maladroitement, portant le poids des âges, mais il souriait intérieurement. Relevant les dernières paroles de l'Empereur, il ne put s'empêcher de penser à l'Instruction Zorthodoxissimus Princeps. L'apprentissage de la foi se ferait progressivement, et à tous les niveaux.

"Les Dieux ont invité Votre Majesté à se placer sous Leur souveraine et puissante protection, elle y a répondu favorablement. Je lui administrerai donc le baptême, ainsi qu'à la famille impériale, aux grands dignitaires et au corps épiscopal en la cathédrale Saint Sixte-de-grande-puissance, anciennement été hérétiquement Nos-Egaux-les-purifiés que je vais restaurer au culte zorthodoxe. Que les humbles mortels se préparent à recevoir le don suprême du souffle de la Sainte-Trinité, source de lumière éternelle."

Satisfait de son œuvre de missionnaire, le Prince de l'Eglise et Protonotaire quitta donc le Cabinet de l'Empereur, descendit les marches du Palais Impérial tendis que la garde lui rendait les honneurs pour prendre les mesures nécessaires relatives à la reconversion du lieu de culte où un nouveau géant allait naître. Toute la Zorthodoxie allait devoir prendre acte de ce nouveau et futur pôle d'influence de premier plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réception au Palais   Aujourd'hui à 6:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Réception au Palais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Jusqu'à 2711 :: Administratives & législatives-
Sauter vers: