L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Allocution télévisée du 8 Maxenine 2709

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feu Sa Majesté l'Empereur



Nombre de messages : 7158
Age : 27
Localisation : Palais Ceronine II, Elbêröhnit
Date d'inscription : 02/10/2005

MessageSujet: Allocution télévisée du 8 Maxenine 2709   Sam 25 Aoû - 5:57

L'Empereur se présenta devant les caméras convoquées pour l'occasion. Le visage grave, un peu fatigué par l'opération, l’Empereur se plaça derrière le pupitre et commença son allocution télévisée :

- Mes chers concitoyens,
Belondaures,
Mes fidèles sujets,

Vous le savez, un double attentat terroriste contre des fidèles du culte bouddhinste a été commis il y a peu. Un temple a explosé et un Grand Maître de leur congrégation religieuse a été attaqué à l'arme à feu. Ces gestes inqualifiables, et inexcusables, ne peuvent être expliqués par des raisonnements rationnels puisqu'ils sont l'oeuvre de fous furieux, intégristes certainement. En tant que garant de l'unité nationale de l'Empire, je me dois de vous assurer à tous que l'Empire ne laissera pas ceci impuni. Le Belondor souhaite la paix religieuse, l'entente entre les fidèles de différentes religions et la tolérance envers les minorités bouddhinstes, zorthodoxes et halawites, seules autorisées sur le territoire national.

L'Empereur à ce moment précis, reprit plus longuement son souffle, avant de repartir :

- Je vais désormais parler de politique. Comme vous le savez sûrement, je suis en désaccord avec la majeure partie du programme économique du Gouvernement actuel, et sur d'autres points également. Ce conflit ne pouvant que nuire à l'Etat, et le Gouvernement étant issus de la majorité parlementaire et ayant donc une légitimité populaire, il est logique qu'il applique la politique pour laquelle il fut élu. C'est le moment le plus opportun, pour laisser la démocratie s'exprimer pleinement. Ainsi, afin d'aller au bout de la logique de démocratisation de l'Empire que j'ai voulu, j'ai décidé que je ne gouvernerai plus, mais de jouer un rôle d'arbitre, afin d'apaiser les conflits, afin d'agir en tant que représentant de la Nation, symbole de l'unité de l'Empire multisécualire qu'est le nôtre.
Je vais donc au bout de la logique.
J'ai réussi à vaincre le totalitarisme communiste des merksistes-luninistes, j'ai fait évoluer l'Empire vers la démocratie. Il est temps que celle-ci s'accomplisse, en pleine maturité. Car oui... je crois que le Belondor est mûr pour passer un régime parlementaire.

Il marqua un temps d'arrête avant de reprendre :

- Mes chers compatriotes,

Je ne tirerai aucun bilan de mon action depuis deux ans à la tête de l'Empire. J'ai toujours tenté d'agir dans l'intérêt de tous les Belondaures, et de l'Empire.
Aujourd'hui, que je crois venu le moment de laisser la place à la direction de la politique nationale, sachez que je ne vous abandonne pas. Ceux qui vous le disent vous mentent, tout autant que ceux qui vous ont affirmé que je tentais d'imposer une dictature...
Le Gouvernement, issu de la majorité parlementaire, sera ainsi celui qui dirigera pleinement la politique intérieure et extérieure de la Nation, et je m'interdirais d'y intervenir jusqu'à ma mort ou une éventuelle abdication, sauf si ce Gouvernement me faisait la demande expresse de le conseiller dans la conduite à tenir, voire de le soutenir, s'il le faut ; ou bien alors, si une menace gravissime pour l'indépendance de l'Empire, comme l'indique l'article 16 de la Constitution, m'obligeait à requérir l'approbation du Parlement pour sauver la Nation.

L'Empereur s'arrêta, puis reprit en souriant :

- Le Gouvernement, issu de la majorité parlementaire, elle-même issue du suffrage universel, est le plus légitime pour conduire la politique de la Nation dans une démocratie.
Il est logique que j'agisse désormais en arbitre, pour le bien de tous.
Des changements constitutionnels pour enterriner ceci, seront peut-être à prévoir, mais rien n'est encore arrêté.
Ainsi, il n'y aura plus de domaine réservé à l'Empereur, et le Gouvernement mènera la politique qu'il souhaite dans les Affaires Etrangères.
L'article 21 de la Constitution et la phrase "le Premier Consul soumet à l'Empereur la composition de son équipe gouvernementale", va vraiment prendre tout son sens, de même que la phrase "le Gouvernement détermine la politique de la Nation", dans l'article 20.
Ainsi, le Gouvernement ne sera responsable que devant le suffrage universel, c'est-à-dire les électeurs et le Parlement.
Ainsi, l'initiative législative que je possède ne sera plus utilisée.
Ainsi, le droit de décret que je possède se restreindra aux nominations et aux promulgations des lois.
Il en sera de même pour de nombreux autres de mes pouvoirs.
En une phrase, je règnerai, j'arbitrerai, je protègerai, mais je ne gouvernerai pas.
Ce sont aux représentants du peuple, élus au suffrage universel de gouverner. C'est ça la souveraineté nationale.
C'est à l'Empereur de veiller au respect de la Constitution, par sa distance des luttes partisanes. C'est ça l'arbitrage.
Il y a deux sortes de légitimités, qui ne sont pas les mêmes. Elles ne sont pas concurrentes, mais se complètent et permettent l'expression de la démocratie.

Puis, il termina sereinement le regard serein :

- Merci de m’avoir écouté.
Belondaures, soyez assurés de mon plus fidèle dévouement à la Nation et à l’Empire.

L'Empereur se retira alors.

_________________
SA GRANDISSIME MAJESTÉ IMPÉRIALE ET ROYALE NABELNINE Ier (†)
César Democrator
Empereur des Belondaures par la Grâce des Dieux et la volonté nationale
Roi d'Alaïenie
Roi d'Ismarkie
Protecteur de la Nouvelle-Argentorate
Deux-cents soixante-deuxième descendant de Kalamanine
Lâchement assassiné le 8 Nabelnine 2712 à sept heures sept du matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-belondor.actifforum.com/
 
Allocution télévisée du 8 Maxenine 2709
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Président R.Preval dans son allocution à la tribune de l'Onu
» Les arbalètes
» Joural télévisé
» Ciaossu, Come On.
» Combat arms

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Jusqu'à 2711 :: Administratives & législatives :: Archives du Palais-
Sauter vers: