L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Impertinent 15 : édition spéciale !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erica Lahan



Nombre de messages : 1810
Age : 36
Date d'inscription : 13/12/2006

Notoriété
Tendance politique: Aucune

MessageSujet: L'Impertinent 15 : édition spéciale !   Dim 19 Aoû - 7:38

Chers lecteurs, bonsoir ! "L'Impertinent" s'était promis des vacances, pour cet été, mais les récents événements nous ont obligé de reprendre du service !
L'ex-duc Adalbert de Braserel a bien voulu nous accorder une interview exclusive, afin d'expliquer ses choix récents. Voici l'entretien dans son intégralité :

Interview exclusive du duc Adalbert de Braserel : "je ne laisserai aucune injustice, aucun système autoritaire se mettre en place..."


Erica d'Ecosient :
Cher monsieur de Braserel bonjour. Au fait, vous n'êtes plus duc : comment doit-on vous appeler ?


Adalbert :
Hum... Monsieur de Talleyrand, ou Adalbert pour les intimes.

Erica :
Je vous remercie d'avoir bien voulu accepter cette interview. J'ai souhaité cet entretien car vos démissions successives de vos différentes charges et titres ne peuvent pas manquer de surprendre. Pourquoi cette décision subite ?

Adalbert :
Pour ce qui est mon titre de noblesse, je ne fait que ce que l'Etat aurait fait. Ca ira plus vite si je le fait moi meme. On a pas l'Etat le plus rapide.
En ce qui concerne le PST, je fait une pause dans ma carrière politique. Je vais me reposer... penser a ma vie. Trouver une femme... voyez, le truc clasique


Erica :
mais pourquoi ces décisions ?

Adalbert :
Pourquoi ces decisions ?

Erica :
Oui. Que vous renonciez à vos charges de président de parti ou autre, mais votre titre...larguez-vous les amarres ?

Adalbert :
Non, en effet j'ai oublier de préciser, je vais me convertir au Bouddhinste, aussi je prend la décision avant que l'Empereur ne le fasse.
Je suis syiste malgrès moi, je n'ai jamais réllement choisi, c'est une religion de famille. J'ai toujours penser qu'il fallait laisser le choix aux gens de chosir leur religion. Bah voilà... je choisi. Il n'est jamais trop tard. meme a 34ans.


Erica :
Le bouddhinste vous apporterait-il une solution ? trouvez-vous donc le climat politique et de cour étouffant ?


Adalbert :

Le Bouddhinste est une solution. Celle qui me parait la meilleure. C'est une autre conception de la vie auquel j'adhère totalement. Quant au climat politique... je suis pas sur de pouvoir faire plus. L'Armée s'amuse a lancé des bombes partout, le Gouvernement ne fait rien pour les colonies, l'Empereur s'ammuse avec des communiqués au lieu de s'occuper des principaux problèmes...J'ai essayer par la voie politique, mais rien y fait... je tenterais autrement en informant la population, en les aidant directement sur le terrains.

Erica :
pensez-vous avoir échoué en tant que chef de parti et parlementaire ?

Adalbert :
Il me semble avoir fait ce que j'aurai du faire. Ni plus ni moins. Mais je n'ai pas vraiment fait le bilan. Nous verrons bien si mon successeur s'en sort mieux que moi. Je lui souhaite deja bonne chance.

Erica :
Quel bilan tireriez-vous de l'action gouvernemental et parlementaire, du rôle de l'empereur ?

Adalbert :
Désastre... c'est le premier mots qu'il me vient a l'esprits. Un gouvernement qui ne bouge pas, qui ne fait absolument rien. Même les feuilles d'impot n'arrivent plus. Les provinces coloniales qui ne sont toujours pas aidées, Le gouvernement qui n'agit qu'en faisant des decrets aussi inconstitutionnels, et illégaux les uns que les autres... Et quant c'est pas par decret c'est pour envoyer des sous marins au Mnibet.
Un Empereur, qui n'agit que dans les Affaires Exterieures, mais qui quand l'envie lui prend, c'est a dire quasiment tous les jours, dicte aux Consuls ce qu'ils doivent faire.
Enfin, le parlement... Bah hormis certaines absence, y'a que lui qui travaille... Assez dur pour un parlement qui n'a pas tous les dossier en mains de trouver quelle lois est la meilleure.
Donc un vrai desastre.
je saurais meme pas ce qu'il faut changer.
Sans doute certaines tete.


Erica :
avez-vous une idée ?

Adalbert :
de ?

Erica :
des tetes à changer

Adalbert :
bah le gouvernement...je pense qu'il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. Mais je ne suis pas certains que cela soit d'une si grande efficacité. Attendons de voir la suite. J'espère me tromper sur eux.

Erica :
Etes-vous satisfait du régime actuel ? Par le passé, vous avez souvent combattu les dérives autoritaires de Sa Majesté :
vous venez de condamner des décrets que vous déclarez "anticonstitutionnels et illégaux"(je vous cite)

Adalbert :
Et je continuerai a combattre ses dérives autoritaires. Sa Majesté prétend que l'on est la Première Democratie du MicroMonde... qu'il le prouve.
Il ne réagit meme pas au decret illégaux


Erica :
et ce n'est pas le cas ?

Adalbert :
Evidemment que non. Ou alors on a pas la meme définition de la démocratie. On vote pour des parlementaires qui ne sevrent pas a grand choses. Le Gouvernement c'est Sa Majesté. Il fait ce que bon lui semble, et n'accepte aucune critique.


Erica :
mais comment expliquer ce décalage entre les affirmations de Sa Majesté, comme quoi le Belondor est "la première démocratie du MM" et ce qui ressemble parfois à des tentations...hum...autoritaires ?

Adalbert :
Propagande...Ou alors il n'a pas le bon dictionnaire. Pour cela que je vais informer la population de toutes ces "petite" derives, qui cumulé sont assez importantes.

Erica :
pourriez-vous être plus précis ?

Adalbert :
Bah... Il fait en sorte que tous le monde croient a une démocratie. Et glisse quelques decret illégaux.
Personne n'ira verifier. Personne ne connait les lois par coeurs
, et tous le croient juste et bon.

Erica :
mais la CIJ ? Vous même avez été juge impérial ?

Adalbert :
Oui, elle intervient, sur certain decret...Mais les reponses de Sa Majesté sont assez violentes.
Les diverses pressions aussi


Erica :
des pressions sur les juges ?

Adalbert :
Oh... je pense que tous le monde et au courant des quelques lettre envoyés... Notamment sur le projet de nouvelle constitution. C'est pas récent, mais ca permet de bien cerner le personnage.

Erica :
finalement, on constate que les deux têtes de l'exécutif ont plutôt tendance à s'emmeler les pinceaux coté compétences : le gouvernement accusant l'empereur d'empièter sur ses compétences et l'empereur de défendre son domaine réservé....
n'y aurait-il pas une solutiion plus simple pour règler ces problèmes de doublons qui semblent paralyser l'action de l'exécutif ?

Adalbert :
En enlever un. Mais je laisse ce debat aux politiciens. Y'a des choses plus importantes a faire que de se battre de qui l'Empereur, ou le PC perdra ses pouvoirs.

Erica :
n'avez-vous pas une idée sur le rôle qui pourrait être dévolu à chacun(de l'empereur et du gouvernement) ? Votre expérience et vos combats vous ont peut-être donné à réfléchir sur la question, sachant que le Belondor ne peut continuer à affirmer qu'il est une chose tout en le contredisant dans les faits ?

Adalbert :
bah il le fait depuis pas mal de temps...

Erica :
certes

Adalbert :
Mais je préfère ne rien dire la dessus. Je quitte la politique, je n'ai plus de conseil a donner. mais si l'Empereur avait moins de pouvoir, je m'en plaidrais pas.

Erica :
vous resterez toujours fidèle à votre idéal de plus de démocratie ?

Adalbert :
evidemment. Il ne serait pas logique, ni crédible de changer du jour au lendemain

Erica :
est-ce aussi à dire qu'il serait contraire à l'esprit du belondor que celui-ci, qui a toujours affirmé être une démocratie, puisse évoluer vers un régime autoritaire ?

Adalbert :
Contraire, oui. Mais si on n'y fait pas attention, ca serait extrêmement facile.

Erica :
quels sont vos projets, pour le futur ?

Adalbert:
Mes projets, je m'occuperai de mon journal, et essairai a ce que rien n'echappe aux citoyens.

Erica :
si vous aviez un message à transmettre aux belondaures, à son empereur, à son gouvernement, à ses parlementaires, quel serait-il ?
(un conseil de sage bouddhinste ?)

Adalbert :
Quant aux messages, aux belondor, je dirait que je suis avec eux, et que je ne laisserai aucune injustice, aucun système autoritaire se mettre en place...
Au gouvernement... qu'il faudrait peut etre commencer a travailler...Je pense que ca sera tout


Erica :
Et bien, je vous remercie, cher Adalbert et bonne chance pour votre nouvelle vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Impertinent 15 : édition spéciale !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une occasion très spéciale !
» Expédition vers le Harad.
» Les Boucles de Spa (Spéciale de Saive)
» Un mariage avec une personne très spéciale... MOI !
» [RP] Une invitation spéciale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Le Dégel-
Sauter vers: