L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Impertinent : numero 5 bis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erica Lahan



Nombre de messages : 1810
Age : 36
Date d'inscription : 13/12/2006

Notoriété
Tendance politique: Aucune

MessageSujet: L'Impertinent : numero 5 bis   Sam 27 Jan - 4:43

Interview exclusive de Sa Majesté l’empereur : « Je ne savais pas… »



-Erica Lahan : Votre Majesté, bonjour. Quelles vont être les premières applications de votre volonté de « plus de démocratie » ? Quand seront-elles mises en oeuvre et comment ?

-Sa Majesté Nabelnine Ier : Tout d’abord permettez-moi de vous dire que je suis enchanté d’avoir pu répondre à votre invitation et d’avoir pu trouver un moment de libre pour expliquer quels seront les points de ma politique dans certains domaines. Ceci est simple. Je vais faire redondance avec mon discours des vœux que j’ai tenu le 15 Constantine dernier…..

- E.L. : Excusez-moi, mais c’était le 16….

-S.M. : Vous êtes sûr ? Bon…Bref… La première des mesures démocratiques que je prendrai sera celle de l’autorisation de toutes les tendances politiques sous réserve de leur acceptation du Conseil de la Charte, qui va fusionner avec la Cour Impériale de Justice. Ainsi, des partis d’extrême-droite mais aussi d’extrême-gauche pourront être autorisés. Cela légalisera l’acceptation du PNS et du PBS. De plus, de nombreuses réformes de la Charte du Belondor vont être mises en œuvre une fois les élections passées. Je n’ai pas voulu engager ce débat dès maintenant par le manque de temps que j’aurais eu pour faire ceci. Je voulais travailler dans le calme, la sérénité, en sachant où nous allions. Les neufs membres de la Cour Impériale de Justice et moi-même, nous ferons donc partie de la Commission institutionnelle exceptionnelle que je nommerai après les élections, une fois qu’elles seront terminées. Des points me tiennent à cœur. Celui de l’équilibre des pouvoirs entre la Chambre des Chevaliers et le Sénat, ainsi que la plus grande indépendance du judiciaire vis-à-vis de l’Exécutif, et d’ailleurs l’amendement proposé et qui est en ce moment étudié à la Chambre des Chevaliers est un nouveau pas vers cette plus grande indépendance. De même, j’espère associer un peu plus le sénat aux actes de nominations. Mais il y a encore pleins d’idées et de points à revoir et que nous reverrons…

-E.L. : J’ai d’autres questions, mais je ne sais pas si elles vont vous plaire…

-S.M. : Mais allez-y, je vous en prie…

-E.L. : Je vous remercie. Pourquoi accepter un parti ouvertement républicain et opposé à l'Empire, tel que le parti de M. Canus ?
-S.M. : Hé bien, à dire vrai…pour parler franchement…N’ayons pas peur des maux…(il s’arrête, puis regarde la journaliste d’un air mécontent)Franchement, vous auriez pu me poser une autre question, j’ai déjà argumenté à ce sujet, je ne peux plus répondre à cette question. Sérieusement... non. Je vais pas répondre à une question dont vous connaissez déjà la réponse surtout que le parti n'existe plus. Ne me forcez pas à donner une réponse que je n'ai pas envie de donner.
Mais, pour une autre question, une qui a vraiment de l'importance, aucun problème. Les Belondaures jugeront qu’il y a des priorités plus…cruciales.



-E.L. : Alors, si cette question vous ennuie, on peut passer à une autre…

- S.M. : Oui, s’il vous plait. Mais faites attention à ce que l’on ne croie pas que je connais les questions à l’avance…

- E.L. : surtout que c’est tout à fait faux…

-S.M. : C’est tout à fait faux …. je ne connais que les réponses…



-E.L. : Pourquoi avoir toléré le PNS, parti ouvertement xénophobe et raciste, et disposant d'une milice armée de 7000 hommes, dès le départ, et ce, au mépris de la loi sur les partis politiques, avant son amendement récent ?

-S.M. : Premièrement, je ne savais pas que ce parti était tel qu'il est aujourd'hui. Le Président du PNS actuel m'avait fait une description plutôt sobre à l'époque de son parti, qui faisait plus penser à une droite conservatrice qu’à l'extrême-droite. C'est ensuite que le PNS a révélé sa vraie nature.
Secondement, nous ne pouvions savoir ce que deviendrait le PNS et qu'il entretiendrait une véritable milice ! C'est pour cela que le Comte de Cancraces s'est fait le rapporteur d'une loi sur la limitation de l'armement... afin d'empêcher les milices. Celle-ci se verra dissoute très bientôt je l'espère. Le PNS a le droit de vivre, bien que ses idées ne soient pas les miennes... mais il doit le faire sans milice. Cette milice est contraire à l'esprit que je me fais de la démocratie.
Enfin, pour répondre à votre deuxième question, je dirai tout simplement que j'avais dans l'idée d'autoriser toutes les idéologies politiques, et donc d'amender a loi sur les partis politiques depuis bien longtemps. Je n'ai donc fait que devancer cela, bien involontairement étant donné que nous ne savions pas que le PNS était d'extrême-droite. D'ailleurs, nous sommes cinq à prendre une décision... je ne suis pas le seul pour prendre une décision si importante pour la démocratie. (sourire)


-E.L. : Vous souhaitez apparemment ouvrir des relations avec le Libertas, Ydemos et le Locquetas : pourquoi cherchez-vous à entrer en contact avec de vieilles micronations ?
Qu'attendez-vous d'elles ? Qu'espérez-vous leur apporter ?

-S.M. : Je n’aime pas ce terme de « vieilles nations ». Il témoigne d’un véritable manque de respect envers leur Histoire, leur culture, leurs coutumes… Le Belondor est une nation respectueuse des cultures, des traditions. Nous même sommes une vieille nation ! Non… je préfère employer le terme de « nations au grand passé ». Maintenant, pourquoi je cherche à entrer en contact avec ces nations ? Il suffit tout simplement de faire un rapport à mon discours du 16 Constantine dernier, lors de ma présentation des vœux au Belondor. J’ai annoncé que nous aurions désormais l’exigence de la démocratie dans nos relations diplomatiques. Le Silverland, Argentorate sont des déomacraties, Ydemos, le Libertas et le Locquetas le sont également. Nous allons donc essayer de nous rapprocher de ces nations au fort passés ancrés de démocratie, qui font opposition à ce que je pense que vous appelez les « jeunes nations » qui sont pour la plupart des dictatures, théocratiques de prime… Ensemble, nous serons plus fort pour imposer le modèle démocratique au Micromonde. De plus, les « jeunes nations » sont des pays sous-développés, il convient donc que les pays riches que sont le Locquetas, Ydemos, le Libertas, le Belondor s’unissent pour éviter d’avoir à subir une attaque des dirigeants sans scrupules et corrompus des « nations-poubelles ». Nous avons voulu les aider… elles ont refusé. A nous désormais de prendre nos précautions.

-E.L. : Vous avez affirmé qu'il y a eu des millions de patients le mois dernier chez le médecin : ne pensez-vous pas qu'une nation comportant tant de malades soit inquiétant ? Comment expliquez-vous ce mal-être chez les Belondaures ?

-S.M. : Mais j’ai déjà argumenté à ce sujet. Quelle est donc cette polémique ? Il n’y a rien d’exceptionnel à ceci ! Il n’y a aucun mal-être ! Vous savez, on a enregistré une baisse de 3,9% des consultations de médecins en Antonine dernier. Au total il y a eu une baisse de 19,7% des consultations de médecins durant l’année 2708. Il y a eu une vingtaine de millions de consultations. C’est peu comparé aux autres nations industrialisées … celles dont vous me parliez auparavant et dont j’ai parlé auparavant. On voit bien ici qu’il s’agissait donc d’une critique gratuite sans fondement aucun, juste pour faire du papier. Mais bon… c’est votre métier qui veut ça ! (sourire)

-E.L. : Quels sont les projets futurs, les grandes priorités de Sa Majesté pour le Belondor, ces mois prochains ?

-S.M. : J’ai déjà argumenté à ce sujet et vous l’ai déjà annoncé lors des vœux. Il s’agit tout d’abord d’organiser la démobilisation de deux millions de militaires. Ensuite, l’armée va se voir réorganiser de nouveau. Mais je ne vais pas m’étendre là-dessus.
Il y a surtout la création de la Banque Centrale du Belondor, qui sera chargée d’émettre la monnaie, de juguler l’inflation, de permettre la croissance - bien qu’il n’y ait aucun problème de ce côté-ci -, de favoriser l’emploi…
Mais d’autre projets seront importants et il faudra les traiter. Je vous ai parlé de la réforme institutionnelle. Mais il y a aussi la liberté religieuse à consolider, bien que tout soit fait ou presque actuellement. La reconstruction de l’Eslagne, de l’Ardanie ; le développement de l’Alaïenie, de l’Ismarkie. La réorganisation judiciaire est presque terminée. La clarification de nos relations diplomatiques et la défense de la démocratie partout à travers le Micromonde. Faire la refonte du système scolaire et nous nous y employons déjà, renforcer la sécurité de nos concitoyens. Il y a également tout un programme d’acquis sociaux à développer et nous le pouvons. Il nous faut réintroduire ce qu’avaient supprimés les communistes : le droit de grève, la liberté d’association syndicale… De même, nous souhaitons perfectionner notre service public et privatiser de plus en plus la société belondaure. Mais aussi, et là c’est plus problématique, contrôler notre immigration car le flux actuel ne peut plus continuer. Au mois de Constantine plus de 300 000 migrants venant des « nations-poubelles » sont venus au Belondor. Il faut instaurer des tests à l’immigration… passer d’une immigration subie à une immigration choisie. Il faut aussi diversifier notre économie, trop industrielle à l’heure actuelle et trop dépendante d’une seul entreprise. Enfin, il nous faut faire rayonner notre culture au niveau international et les valeurs démocratiques qui sont les nôtres, à travers le sport également, mais aussi les sciences, la recherche, la médecine. Nous excellions autrefois dans ces domaines ; il faut que cela redevienne réalité.



(Propos recueillis par Erica Lahan)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Impertinent : numero 5 bis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le numero de telephone
» Recherche absolument un defenseur numero 4...
» Etape Numero 1: Trouver un pion { Pv: Charlie Harper}
» Numero surtaxés : comment contourner l'arnaque
» SPA de Dunkerque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Le Dégel-
Sauter vers: