L'Empire du Belondor

Micronation s'inspirant du Premier et du Second Empire français ainsi que de la Rome antique.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Impertinent 4 Bis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erica Lahan



Nombre de messages : 1810
Age : 36
Date d'inscription : 13/12/2006

Notoriété
Tendance politique: Aucune

MessageSujet: L'Impertinent 4 Bis   Sam 13 Jan - 7:54

Prince Ismarkus D’eslagne : « le mec plus ultra »


« Meilleur est le méchant, meilleur est le film »…
Le prince Ismarkus d’Eslagne semble se battre avec ce bon Gibenine Heerburus, pour la place du « premier méchant du Belondor ». Concours que le prince gagnerait aisément, ce brave Gibenine ne faisant décidemment pas le poids.
Le prince, qui est aussi, par ailleurs, consul à l’intérieur, s’était fort bien entendu à l'époque, avec l’éphémère préfet de la sécurité. Au consulat de l’intérieur, on regrette le départ de Gibenine-renvoyé par l’empereur après l’avoir nommé à ce poste-« un homme discret, mais chaleureux », qui avait le don de captiver son auditoire par le récit de ses « premières ratonnades »…Il est vrai que son successeur, l’austère monsieur Nerym du PSM, n’est pas le genre à amuser la galerie par des blagues ou des jeux de mots d’un genre douteux. De plus, M. Gibenine Heerburus, à l’époque où il exerçait les fonctions de préfet à la sécurité avec le zèle que l’on connaissait, a pu bénéficier d’importants conseils en matière d’immigration de la part du prince. Le programme du PNS en la matière devait certainement manquer d’ambition au goût d’Ismarkus d’Eslagne…

Jugeons-en plutôt : " Les gens qui ont une existence difficile finissent toujours par immigré(sic).", conseille ce prince machiavélique.
Mais qu’attend-t-il pour reprendre en main le PNS ?

Adepte de solution simple, ce « terre à terre » avait tout de même suggéré au vicomte de Cancraces de régler une partie du problème des émeutes halawistes en (livrant) les soldats de la légion ayant frappé la femme Halawïte pour qu'ils soient jugés selon la loi des extrémistes halawïtes c'est a dire la mort par lapidation(…)Je suis convaincu que en tant que général vous ne pourriez vous résoudre a envoyer deux de vos hommes à ce châtiment.

Et pourquoi pas un sacrifice humain chaque année pour avoir plus de beau temps ?

Soutien inconditionnel de l’empereur(il ne lit jamais les propositions de Sa Majesté, qu’il vote quasiment les yeux fermés), il est du genre opposé à toute réforme et à s’accrocher à ses(nombreux) privilèges de chevalier. Ainsi, il juge très sévèrement la proposition de réforme de la constitution lancée par « L’Impertinent », réforme qui viserait, notamment, à rééquilibrer les rapports entre les deux chambres en faveur du Sénat :
« Pour ma part », bougonne-t-il, « les chevaliers doivent pouvoir rejeter une si loi si elle leur déplait… »
Il lui parait inconcevable et sans doute vulgaire que le sénat « puisse amender ou rejeter quelque chose que les chevaliers ont décidé »… « Ce serait enlever le caractère suprême de cette chambre, dans ce cas elle ne servirait plus à rien »…Pourtant, la logique est de se débarrasser des reliques du passé, quand elles encombrent un grenier…

Il faut dire que le prince Ismarkus se fait une (très)haute idée de sa fonction de chevalier : « Le fait est que si une loi est absurde, les chevaliers ne pourront plus rectifier le tir, la chambre des chevaliers constitue l'élite du pays, il est donc normal que celle ci ait le dessus sur les sénateurs. Nos ancêtres n'avaient pas fait ça pour rien à mon avis, puis en cas de relents de gauchisme et de merksisme , les chevaliers sont toujours le dernier rempart. Il faut qu'une assemblée supérieure contrôle et puisse refuser ce qui est voté. Il en va de notre avenir : si le gauchisme revient, l'empire pourrait aller au plus mal. »
Lui-même pense faire une belle carrière politique « contre les partis de gauche ». Il disposerait apparemment du soutien de toute l’armée : pour quoi faire ?

Patient, il se donne tout de même « 4 mois pour réfléchir…4 mois pour décider s’il fera le don de sa personne au Belondor ? Reste à savoir si le Belondor en voudra, de sa personne…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Impertinent 4 Bis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire du Belondor :: Le Dégel-
Sauter vers: